MC Alger : Au bord de l’implosion 

Le Mouloudia d’Alger, drivé par le coach tunisien Khaled Benyahia, s’illustre par des résultats en dents de scie et, surtout, des prestations peu convaincantes. 

Moins d’une semaine après leur défaite sur la plus petite des marges face au voisin et rival, l’USM Alger, les Verts et Rouges avaient à cœur de se remettre sur pieds, en allant défier le HB Chelghoum Laïd en déplacement. Mais loin s’en faut. Sous une chaleur suffocante, le Mouloudia, amorphe, s’est fait cueillir en fin de match (86’ et 90+2’) et se voit ainsi s’éloigner de la course au podium. Une défaite amère et qui ne risque pas de passer sous silence. Elle risque, surtout, de provoquer une implosion au sein d’une demeure gagnée par le doute et la guerre des clans, apparue au grand jour, après la défaite dans le derby de la Capitale. Cet énième faux-pas, durant lequel l’équipe mouloudéenne n’a pratiquement rien montré, dénote, si besoin est, que le mal est profond puisque même au sein du groupe, ce qui se dégage ne rassure pas.Des informations affirment que le courant ne passe pas entre plusieurs joueurs, ce qui s’est répercuté négativement sur le rendement de l’équipe et ses résultats. Les supporters, eux, sont en colère et certains ont même caillassé.  Depuis un moment, le sujet qui alimente l’actualité du club est celui lié à l’aventure de l’entraîneur Khaled Benyahia. L’ancien défenseur de l’ES Tunis allait prolonger son bail, qui arrive à terme à la fin de la saison en cours, avant que le présidentdu MCA, Mohamed Hadj Rdjem, ne décide de marquer un temps d’arrêt. Sur recommandation de ses proches collaborateurs, le PCA a décidé de temporiser afin de voir plus clair. Et aux dernières nouvelles, Hadj Rdjem aurait pris la décision de ne pas prolonger bail et va proposer cela à ses responsables hiérarchiques à la Sonatrach tout en présentant une liste de coachs pouvant le remplacer. La situation au classement général risque de se compliquer davantage, sachant que lors de la prochaine journée, samedi prochain, l’équipe recevra la JS Kabylie, à huis clos. Une rencontre qui ne sera pas de tout repos, face à un adversaire qui ne lâchera pas prise, dans sa quête de décrocher la seconde place, qualificative à la prochaine édition de la Champions League africaine.

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.