53 délits durant les quatre premiers mois de l’année en cours   : La lutte contre la spéculation s’intensifie

Agissant dans le cadre de l’application des dispositions de la loi n 15-21 du 28 décembre 2021 relative à la lutte contre la spéculation illicite, les services de contrôle du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations font état de l’enregistrement de 53 délits durant les quatre premiers mois de l’année en cours. En effet, dans son même bilan révélé à l’APS, les mêmes services qui ont travaillé en collaboration avec les services de sécurité entre janvier et avril 2022 ont effectué  22.787 interventions ayant permis d’enregistrer 53 délits sanctionnés par 78 procès-verbaux de poursuites judiciaires établis. Les services du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations évoquent ainsi dans leur bilan, des mesures conservatoires administratives à l’instar de la saisie de marchandises. A ce sujet, le bilan fait état de la saisie d’une quantité évaluée à 1.612,43 tonnes et 51.080 litres d’huile de table subventionnée. Des marchandises, ajoute-t-on, qui sont  d’une valeur globale de 216,11 millions de dinars. Les mêmes services précisent que ces marchandises, désormais entre les mains des services concernés, comprennent quelques 843,49 tonnes de banane et 768,74 tonnes d’autres denrées alimentaires de large consommation telles que la semoule, la farine, le sucre, le lait, les pâtes alimentaires ainsi que de la pomme de terre. D’autres détails ont été livrés dans le même communiqué par les services du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations. Le commerce de détail arrive en tête des interventions avec 79% des interventions dont le nombre a atteint 17.953, le commerce de gros avec 3.662 interventions le suit avec 16%,  4% pour les entreprises de production (833) et enfin 1% pour les locaux des importateurs (339).

Akli Amor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.