Jeux méditerranéens d’Oran : Vendre la destination Algérie

La saison estivale représente une véritable occasion à mettre à profit pour la promotion du produit touristique national faire connaître ses potentialités et ses atouts à la clientèle, a estimé hier, à l’ouverture officielle de la nouvelle saison estivale à partir de la plage «les Sablettes», à l’est de Mostaganem, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi. Celui-ci n’a pas manqué, par la même occasion, de souligner l’importance de « mettre à profit l’organisation de la 19e édition des Jeux Méditerranéen pour le même objectif ».  Ces Jeux qui regroupent pratiquement tous les pays des deux rives de la méditerranée peuvent en effet, explique-t-il, être exploités pour « faire découvrir aux invités étrangers les richesses de l’Algérie tant sur le plan de la beauté et de la diversité de ses régions que des vestiges et monuments historiques, que de ses us et coutumes et de son artisanat ».

Après une tournée dans une exposition d’artisanat mise sur pied sur place,  accompagné du représentant du ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Mohamed Habib Zahana, et du DG de la protection civile, Boualem Boughelaf, M. Hamadi a tenu à réitérer « la détermination du Gouvernement à promouvoir le secteur du tourisme afin de lui donner la place qui lui convient et qu’il devienne un levier principal du développement national ». «Cet objectif ne peut être atteint qu’avec la conjugaison des efforts de tous, opérateurs économiques, investisseurs, autorités locales et centrales ainsi que toutes les composantes de la société et du citoyen, pour présenter et refléter l’image réelle de l’Algérie», a-t-il en effet expliqué.

Pour sa part, M. Mohamed Habib Zahana,  représentant du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, a assuré de la prise, par les pouvoirs publics, de toutes les dispositions afin de garantir les conditions sanitaires et sécuritaires dans les 400 plages que comptent les 14 wilayas côtières outre  la désignation de 300 administrateurs pour gérer chaque site. La saison estivale concerne même les wilayas de l’intérieur du pays, a indiqué le même responsable qui a fait savoir à ce sujet justement que des instructions ont été données aux walis pour ouvrir des piscines et des centres de vacances.

Par ailleurs, il convient de noter que les pouvoirs publics assuraient, bien avant le lancement de la saison estivale, qu’ils prendront toutes les mesures qui s’imposent contre les comportements qui dérangent les estivants. Durant ces dernières années en effet, des groupes squattent les plages pour la location de parasols alors que des citoyens se voient interdits de planter le leur. Bien souvent, des pères de familles se retrouvent contraints à se bagarrer pour pouvoir s’installer sans débourser 1.000 dinars, prix d’un parasol. 

Akli Amor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.