Angers SCO : Chetti enfin en Europe

Hier, Ilyes Chetti a franchi un nouveau pas dans sa carrière. A 27 ans, le natif de Annaba va découvrir la Ligue 1 française, il s’est officiellement engagé en faveur d’Angers SCO, qui a acté son arrivée pour 4 saisons. 

Alors que l’international algérien tentait de se libérer de sa dernière année de contrat avec l’ES Tunis, avec lequel il a disputé 74 matchs, les modalités de la transaction n’ont pas été précisées. Vainqueur de la Coupe Arabe de la FIFA avec les A’ fin 2021, Chetti compte deux sélections avec les Fennecs A et il a participé à la CAN 2021 sans entrer en jeu. Le joueur en question avait été courtisé par plusieurs clubs, même en Algérie, parce qu’il était dans le viseur du CR Belouizdad, mais a fini par opter pour Angers, club ayant la réputation de permettre à des joueurs de se relancer. Le dernier en date n’est autre que l’Algérien Nabil Bentaleb. Chetti était aussi dans le viseur d’Ajaccio qui vient à peine d’être promu en Ligue 1. A 27 ans, le latéral gauche algérien estime qu’il a encore une marge de progression et le fait de signer en France va lui donner la possibilité de monnayer son talent de la meilleure des manières. Même s’il s’est engagé pour quatre ans avec Angers, Chetti ne veut pas y demeurer. Son ambition est de découvrir un autre club plus huppé, ce qui, par la suite, l’aider dans sa quête de décrocher une place de titulaire en Equipe nationale. C’est parce qu’il veut surtout prendre part au Mondial-2026, après avoir raté l’édition de 2022. Il sait que sa mission ne sera pas une sinécure,  notamment en la présence de Ramy Bensebaini et Ahmed Touba. Cette signature de Chetti ravit au plus haut point l’entraîneur de l’Equipe nationale algérienne, Djamel Belmadi, lequel veut voir ses joueurs franchir tout le temps de nouveaux caps dans leurs carrières. Il estime que cela ne peut qu’être bénéfique pour les Verts pour les prochaines échéances, lui donnant, ainsi, l’embarras du choix pour composer son effectif. Avec Angers, Chetti va devoir cravacher dur pour assurer sa place, en la présence d’Enzo Ebosse et Soulayman Doumbia. Passé par l’USM Annaba, l’US Chaouia et la JS Kabylie, en Algérie, ce gaucher d’1,76m  est devenu international en 2018.  

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.