Flan yetter’aad 

Le roi étant absent… pour une formation en yiddish, c’est Aviva Kovachi qui présidera les cérémonies de la fête du trône qui aura lieu Yom Kippour. Signé : Pour le palais royal, son altesse André Azoulay.

Les festivités seront cashérisées assurément par le rabbin Moulay Akhantouch. En attendant, la rue qui crie famine a eu droit à un véritable « édit » de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie. Criant à tue tête, le Berrah, dopé à la schnouf royale, insiste pour psalmodier avec ferveur pour le bien être d’« amir el moueminine » et que « Puisse Dieu préserver Sa Majesté le Roi, Lui accorder longue vie et Le garder pour le bien de Son peuple fidèle. Puisse-t-Il combler le Souverain en la personne de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan, de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid et de tous les membres de l’Illustre Famille Royale. Dieu l’audient, exauce les vœux de ceux qui l’implorent ». Sacré Azoulay, juif  jusqu’au bout ! Il a même réussi à plagier « Nouri » (Allah yarhmou) de Achour el Aachar et lui ravir la vedette en termes de servitude et de « flan yetter’aad ». M6 peut mourir en paix, le royaume est entre de très bonnes mains…il tremble comme du flan ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.