OPGI de Constantine : Enquête sur l’octroi de centaines de logements et de magasins

La gestion de l’OPGI est passée au crible par les services de sécurité de Constantine.

La police judiciaire relevant de Sûreté de wilaya de Constantine poursuit les investigations au sein de l’Office de promotion et de gestion immobilière et ses antennes situées à Constantine, nous confie une source sécuritaire. L’enquête a trait à lagestion administrative et technique durant les deux mandats des administrateurs précédents. L’un a été muté au même poste au sein de l’Office de promotion et de gestion immobilière d’Alger, alorsque l’autre a été relevé de ses fonctions le 25 avril dernier, par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville,Mohamed Tarek Belaribi, a fait savoir la même source. Le limogeage du second administrateur est survenu, ont expliqué nos sources, suite à la protestation des cadres, des employés et des ouvriers dans le hall de la Direction générale de l’OPGI, situé dans le quartier Fadhila Saadan à Constantine. Suite à quoi, un nouveau directeur général a été nommé. Il s’agit de Tarek Oulmi. Par ailleurs, des sourcesbien informées au sein du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville ontrévélé le lancementd’une enquête interne sur la gestion au niveau des antennes et départements administratifs et techniques de l’office de la promotion et de la gestion immobilière pendant la gestion de l’ancien directeur général, Assadi Fadel, nous dit-on. Ce dernier qui a assuré le poste de coordinateur national des offices de promotion et de gestion immobilière au niveau national, avant qu’il ne soitrelevé de ses fonctions par le ministre de l’Habitat, Mohamed Tarek Belaribi, ont fait savoir nos sources.La décision a été motivée par, ont expliqué les mêmes sources, par les plaintesadressées au premier responsable du département de l’Habitat, par le personnel, les employés et les ouvriers protestataires, après avoir été sujets à des licenciement abusifs par l’ancien directeur général, a –t-on expliqué. D’autre part, la police judiciaire des services de sécurité concernés poursuit l’enquête préliminaire sur les nombreux dépassements et pratiques illégales qui ontcaractérisé la gestion des services administratifs et techniques au sein de l’office de Promotion et de Gestion Immobilière. Il s’agit de la période de gestion de l’ancien directeur général (D.M),qui a été muté par la suite au même poste au niveau de l’OPGIde Bejaïa au même titre et au poste de directeur général, sous le règne de son prédécesseur, l’ancien directeur général, Assadi Fadel, relevé de ses fonctions car, les enquêtes comprenaient des affaires liées à l’octroi de centaines de logements et de commercessitués au niveau des différents quartiers et cités de la ville nouvelle « Ali Mendjeli » et« Massinissa » dans la commune d’El Khroub et d’autres nouveaux pôles urbains, sans oublier la manipulation et la modification des documents liés au logement social et participatif.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.