CRB : Le mercato de toutes les satisfactions 

Le triple champion d’Algérie en titre, le Chabab de Belouizdad, a réussi,  depuis l’ouverture du mercato d’été, à s’attacher les services de 8 joueurs, et non des moindres. 

Alexis Guendouz, Aimen Bouguerra, Youcef Laouafi, Mouadh Haddad, Islam Bouloudène, Belaïd Hamidi, Idris Saâdi et le camerounais Leonel Wamba,ont tous acté leur engagement avec le triple champion d’Algérie, en attendant l’annonce de la signature de Abdelmoumen Chikhi et probablement Yousri Bouzok. Et il faut ajouter à tout ce beau monde le retour de prêt du gardien de but, Redouane Mâchou, lequel a prolongé son bail pour deux saisons supplémentaires. Avec ces arrivées, la concurrence devra battre son plein avec des joueurs d’un niveau presque égal, notamment en défense. Des joueurs, faut-il le dire, qui vont livrer une concurrence féroce, que cela soit au Chabab ou encore au niveau de l’équipe nationale A’, réservée aux joueurs locaux, qui prépare le championnat d’Afrique au mois de janvier prochain en Algérie.  Il y a quelques jours de cela, le président du Chabab, Mohamed Benelhadj, vivait sous la pression de la rue. C’est parce que les supporters de son club étaient montés au créneau pour exiger un recrutement digne de nom, qui permettrait à leur équipe d’aspirer remporter un quatrième titre de champion d’Algérie, le 10e de son histoire, mais aussi et surtout remporter la coupe d’Algérie, qui sera relancée cette saison. En sus, les inconditionnels des Rouge et Blanc ne veulent plus voir leur team se contenter de jouer la Ligue des Champions africaine juste pour le plaisir de le faire, mais la remporter cette fois-ci, pour la première fois de leur histoire. Les président Benelhadj tentait, alors, de réconforter les supporters, mais ces derniers cherchaient du concret. Ceci, jusqu’à ce que ce que Benelhadj ne décide de passer à la vitesse supérieure et recruter 8 joueurs, coup sur coup, en concertation avec le nouvel entraîneur », le Tunisien Nabil El Kouk, venu en remplacement du Brésilien Marcos Paqueta. Les noms de joueurs recrutés ont permis à Benelhadj de renverser la vapeur et devenir la nouvelle coqueluche des supporters. El Kouki, lui, affirme que n’importe quel entraîneur rêve d’avoir un effectif pareil sous les mains et les supporters ont hâte que le championnat démarre pour voir de près leur équipe. 

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.