Vice-champion du monde du 800m / Sedjati : « Un retour fort pour nous »

« Ce que nous avons réalisé est un exploit et nous a permis de retourner à un rendez-vous mondial en force dans la spécialité des 800 mètres, après 19 ans d’absence », a déclaré l’enfant de Tiaret.

Le vice-champion du monde dans la course des 800 mètres aux mondiaux d’athlétisme à Eugène, l’Algérien Djamel Sedjati, a affirmé que la participation de l’athlétisme algérien a été très positive et que l’Algérie a marqué son retour dans la course des 800 mètres à un plus haut niveau. « Nous sommes très contents de ce que nous avons réalisé à Eugène. Après le titre africain, une médaille d’or et une médaille d’argent aux derniers Jeux méditerranéens dans la course des 800 mètres, nous voilà pour confirmer notre retour dans les plus grandes et les plus difficiles compétitions, à un championnat mondial avec une médaille d’argent, une 5e place en finale et un rendement distingué pour la plupart des sportifs », a déclaré Sedjati au retour de la délégation sportive des Etats-Unis. « Ce que nous avons réalisé est un exploit qui nous a permis d’être à un rendez-vous, à travers lequel, nous avons honoré l’Algérie et nous a permis de retourner à un rendez-vous mondial en force dans la spécialité des 800 mètres, après 19 ans d’absence », a- t-il ajouté. Djamel a tenu à remercier tous ceux qui sont derrière cet exploit et ayant contribué à ces résultats, à leur tête, « l’institution militaire qui nous a toujours soutenus, la fédération et les entraîneurs qui ont peiné avec nous ». Agé de 23 ans, Sedjati a promis de donner le meilleur de lui-même à l’avenir et dans les prochaines importances échéances, à commencer par le mondial de l’année prochaine en Hongrie, notamment, le rendez-vous olympique en France 2024. Pour leur part, les deux coureurs Slimane Moula (détenteur de la 5 place à Eugène) et Yacine Hethat ont indiqué que tous ceux qui ont pris part au championnat ont fait leur devoir et oeuvré à honorer l’Algérie et l’athlétisme à un rendez-vous qui était de haut niveau. Slimane Moula qui a regretté le résultat qu’il a obtenu estime qu’il a été victime du manque de son expérience. A son tour, son collègue Hethat détenteur de la médaille d’argent au 800 mètres aux jeux méditerranéens d’Oran a affirmé que tous ses collègues ont fait leur devoir, qu’ils travailleront davantage et en tireront enseignements de leurs erreurs pour avancer de l’avant ».  

R. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.