Élections partielles du 15 octobre 2022 : Les préparatifs s’accélèrent

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) accélère les préparatifs pour ce qui est des élections partielles des membres des Assemblées populaires communales (APC) au niveau de quatre communes dans la wilaya de Bejaia et deux communes dans la wilaya de Tizi-Ouzou qui devront avoir lieu le 15 octobre prochain.

Hier, l’Instance a publié un communiqué dans lequel elle fixe les modalités d’attributions des numéros des listes de candidatures. Les numéros de 1 à 100 sont donc attribués pour les listes des partis politiques, ou d’alliances entre partis, selon l’ordre de validation des listes, alors que les listes indépendantes seront numérotées de 101 et plus. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait signé, le 17 juillet dernier, un décret présidentiel «portant convocation du corps électoral» en vue de ces élections partielles, dont la date est fixée donc au 15 octobre prochain. Les communes concernées sont Feraoun, M’cisna, Toudja et Akbou dans la wilaya de Béjaia, et Ait Mahmoud et Ait Boumahdi dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Le même décret avait prévu également une période, entre le 20 et 28 juillet dernier, pour une «révision exceptionnelle des listes électorales». Depuis, l’ANIE a publié plusieurs instructions relatives à l’organisation du rendez-vous. Le Président de l’Instance électorale, Mohamed Charfi, s’était même rendu le 31 juillet dernier à la wilaya de Bejaia pour s’enquérir des préparatifs. Il est sans rappeler que les élections locales du 27 novembre 2021 n’ont pas pu se tenir au niveau de ces six communes en raison d’absence de listes de candidatures. Le Front des forces socialistes (FFS), parti très présent dans la région, et qui a participé à ce rendez-vous électoral, a annoncé, le 23 juillet dernier, quelques jours après la convocation du corps électoral, sa participation à ces «partielles». Celui-ci a précisé que sa participation intervient «conformément à la résolution du Conseil national extraordinaire (du parti) du 10 septembre 2021 portant décision de participation aux élections locales du 27 novembre 2021» et que son objectif est de «gagner des espaces dans les Assemblées populaires communales concernées et profiter de ce rendez-vous politique pour plaider en faveur de sa vision de la gestion locale basée sur la démocratie participative et la solidarité locale».

Elyas Nour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.