Financement des petites et moyennes entreprises : Une convention signée entre la BDL et le FGAR 

Le Fonds de garantie des crédits aux petites et moyennes entreprises et la Banque de développement local ont signéhier une convention sur les clauses qui garantissent des crédits d’exploitation au des petites et moyennes entreprises. L’accord fixe «les conditions et les modalités d’octroi des garanties financières liées aux crédits d’exploitation accordés par la Banque de développement local au PME qui sont couvertes par le Fgar », a-t-on expliqué. Le Directeur général de la BDL, Youcef Lalmas, a souligné que «cet accord important est le premier du genre dans le secteur financier et bancaire», expliquant qu’«il permettra aux petites et moyennes entreprises, de bénéficier, en plus des crédits d’investissement, de crédits d’exploitation». Il a ajouté que «le premier objectif de ce partenariat est la promotion de l’économie nationale par le financement des investissements des petites et moyennes entreprises en prenant en compte les directives des hautes autorités du pays». Et d’expliquer que l’accord prévoit le «soutien des entreprises qui souhaitent obtenir des prêts bancaires et qui n’ont pas la capacité de s’acquitter de la garantie du projet». Ainsi, les agences de la BDL de  tout le territoire national procèdent à l’orientation des demandeurs des garanties vers le Fonds de garantie des prêts d’investissement pour les petites et moyennes entreprises. Ce fond a pour mission principale la couverture des risques liés aux prêts d’exploitation qui doivent être obtenus en garantie par les institutions afin d’obtenir les prêts d’exploitation permettant aux institutions de financer l’achat de matières premières matières premières, de financer le fonctionnement de leur trésorerie et le financement de l’exportation dans le  cadre du commerce extérieur. Il a ajouté que l’accord comprend également «la fourniture de garanties financières à toutes les petites et moyennes entreprises ou sociétés nouvellement créées ambitionnant l’extension de leurs activités pour leur permettre d’accéder aux prêts bancaires». «La banque contribuera à l’intégration financière et à la lutte contre l’économie parallèle», a-t-il indiqué, annonçant qu’«un travail sera fait, en coordination avec le Fonds de garantie des prêts, pour activer l’accès aux crédits d’exploitation de manière moderne et efficace, à travers un portail électronique, qui permet de soumettre et d’approuver la demande de garantie des crédits d’exploitation sans se déplacer vers les agences du Fonds et les agences de la BDL ».  De son côté, M. Temam a fait savoir que cette coopération entrait dans le cadre de « l’élargissement du partenariat à la garantie des crédits d’exploitation, qui est un nouveau service lancé par le Fonds en marge des travaux de la conférence nationale sur « la garantie financière » (24 mai 2022), rappelant l’annonce par le ministre de l’Industrie, au cours de cette rencontre, du lancement officiel du service de garantie des crédits d’exploitation « pour s’adapter aux nouvelles mesures introduites par la nouvelle loi sur l’investissement et assurer un accompagnement optimal aux porteurs de projets à travers un accès facilité aux crédits bancaires ». La Banque de développement local est le premier partenaire du Fonds de garantie des crédits aux petites et moyennes entreprises compte tenu du niveau des engagements financiers entre les deux établissements, a fait remarquer le responsable, rappelant que la BDL a été la première banque à signer une convention avec le FGAR, en 2004, concernant les crédits d’investissement. Le FGAR a accompagné 3.505 entreprises, 586 d’entre elles ayant bénéficié de crédits auprès de la BDL, et ce, dans différents secteurs d’activités, pour une valeur totale des projets de plus de 34 milliards de dinars, avec une couverture bancaire par la BDL de 19,7 milliards de dinars, garantis par le fonds à hauteur de 10,4 milliards de dinars. Ces projets ont permis la création de 13.316 emplois.

Salim Abdenour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.