Projet phosphate intégré : Rénovation de la ligne ferroviaire minière entre Djebel El-Onk et Oued Kebrit

Le projet de rénovation de la ligne ferroviaire minière entre Djebel El-Onk (extrême Sud de Tébessa) et Oued Kebrit (wilaya de Souk Ahras) a atteint un taux d’avancement des travaux de 43%, a révélé mardi le directeur local des Transports, Mourad Kerif. 43% de la ligne minière entre Djebel El-Onk et Oued Kebrit longue de 176 km a été rénové et les travaux se poursuivent dans de  »bonnes conditions » sous la supervision de l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires, a indiqué à l’APS le responsable. Ce « projet stratégique » est l’un des plus importants investissements engagés dans cette wilaya frontalière et le plus grand projet ferroviaire à l’échelle nationale après l’Indépendance, a ajouté le responsable, sans préciser la date de réception du projet, inscrit dans le cadre de la préparation du lancement du mégaprojet d’extraction et de transformation de phosphate de la région de Bled El Hedba (Sud de Tébessa). A terme, il permettra d’augmenter les capacités de transport de phosphate vers les diverses unités industrielles en plus de la sécurisation, la modernisation et l’électrification de cette ligne et la création d’emplois pour les jeunes de la région, a-t-il poursuivi.

Le projet a été divisé en deux tranches : la première entre Djebel El Onk et la gare de Tébessa sur 107 km et la seconde entre la gare de Tébessa et Oued Kebrit sur 69 km, a encore précisé le responsable local. A rappeler que ce projet intégré d’exploitation du phosphate de la région de Bled El Hedba, qui mobilise 6 milliards dollars d’investissement, vise à consolider les capacités productives de l’Algérie qui occupe la troisième place à l’échelle mondiale en la matière.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.