Production de lait de la chamelle : De l’apport de la recherche et de l’innovation

La production de lait de chamelle est un créneau qui risque de connaître un développement notable au cours des prochaines années.  Un développement qui s’appuiera sur l’amélioration de la production en amont mais aussi sur une plus grande valorisation en aval que ce soit par le biais de la transformation ou par l’amélioration des circuits de commercialisation. Dans ce contexte, le chef du département de l’information et de communication à l’université Chahid Hamma Lakhdar d’El-Oued, le Dr. Khalifa Gaïd, a indiqué que « des laboratoires de recherche de cette l’université ont pris l’engagement visant à assurer l’accompagnement technique du projet de coopération internationale, celui-ci porte essentiellement sur la transformation et la commercialisation du lait de chamelle». Ledit projet qui est, selon la même source, intitulé «Camel Milk» est le fruit d’un Programme de partenariat pour la recherche et l’innovation dans la région méditerranéenne (PRIMA), portant sur les systèmes alimentaires et les ressources en eau dans le bassin méditerranéen. «Ce programme est développé par un groupe d’experts et d’enseignants-chercheurs, spécialisés dans des domaines en rapport avec l’élevage de bétail laitier. Ces spécialistes représentent 7 pays méditerranéens en l’occurrence, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, la France, la Croatie, la Turquie, et l’Algérie connue pour sa richesse cameline apte à contribuer à la croissance économique», poursuit le même responsable. Il a ajouté que «les chercheurs en question prennent en charge toutes les questions liées à la recherche de solutions permettant le développement de la chaîne de production et à même d’obtenir des résultats scientifiques pour valoriser et améliorer la qualité des produits à base de lait de chamelle», en prenant en compte, a-t-il souligné «les modalités réglementaires permettant la commercialisation des produits laitiers dans les pays membres de l’Union européenne». À cela s’ajoute «la création des fermes spécialisées dans la production du lait de chamelle, la labellisation dudit produit, en plus de lancer une étude sur l’acceptation du consommateur de produits laitiers à base de lait de chamelle». «Il s’agit de tous ces thèmes qui sont retenus dans le cadre du projet», a-t-il encore fait savoir. Il fait souligner dans ce sens que la wilaya d’El Oued abrite une ferme dédiée à la production du lait de la chamelleet qui porte l’appellation :  «Ferme et laiterie Tidjane. Cette ferme été créée afin de concrétiser les résultats de ce projet sur le terrain, notamment en ce qui concerne les questions relatives aux causes de la mortalité, les zoonoses, les pathologies camélines, le suivi vétérinaire nécessaire, l’offre nutritionnelle, l’augmentation de la production de lait de chamelle et la modernisation des appareils de traite, selon la source. Les résultats de ce projet scientifique, seront publiés avant la fin de l’année en cours», a-t-on signalé.

Amar Malki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.