Sahara occidental : L’ONU appelée à prendre des mesures permettant à de Mistura de poursuivre mission

L’ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en Algérie, Abdelkader Taleb Omar a appelé le Conseil de sécurité à prendre des mesures permettant à l’émissaire onusien, Staffan de Mistura de poursuivre sa mission et imposer la tenue effective du référendum d’autodétermination dont la concrétisation est entravée par l’occupant marocain. S’exprimant au site d’information « Al Hurra », le diplomate sahraoui a affirmé que « les entraves marocaines sont la principale raison à l’origine   de la non organisation du référendum d’autodétermination », appelant à cette   occasion les Nations unies à prendre « des mesures urgentes dans ce sens ». A ce propos, M. Taleb Omar a exhorté le Conseil de sécurité à « prendre des mesures permettant à de Mistura de poursuivre sa mission et imposer l’application effective de l’autodétermination en dépit de l’opposition de l’autre partie ». « La direction sahraouie a réitéré à l’envoyé personnel du SG des Nations   Unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, lors de sa dernière visite aux camps des réfugiés, ses revendications pour l’application des décisions des Nations Unies qui permettent au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination », a-t-il encore ajouté. Et de déplorer, dans ce contexte, « la situation envenimée qui se poursuivra dans la région jusqu’à ce que les Nations Unies parviennent à   prendre des décisions préservant les droits du peuple sahraoui ». 

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *