Match amical Algérie-Guinée demain soir à Oran : Les Verts pour renouer avec les séries d’invincibilité

Les Verts affronteront demain les Guinéens du « Sily national » au Stade de Miloud Hadefi d’Oran avant d’aller à la rencontre des Green Eagles du Nigeria, l’une des 5 meilleurs sélections africaine. Les objectifs sont d’ores et déjà fixés : revenir à la série d’invincibilité que le Fennecs avaient réussi à maintenir jusqu’à la dernière Coupe d’Afrique des Nations.

L’Équipe nationale est arrivée mardi à Oran et se prépare depuis au niveau du nouveau stade olympique d’Oran en prévision de deux matchs qu’elle doit y disputer, dont le premier contre la Guinée est prévu demain soir. Des premières séances d’entrainement qui ont suscité beaucoup de satisfaction de la part aussi bien des joueurs que du staff au regard de l’excellent état de la pelouse du stade de 40.000 places. Il faut rappeler que celle-ci a bénéficié d’une opération de réfection juste après les Jeux méditerranéens d’Oran.

L’arrivée des Verts à Oran est d’ailleurs en soit un événement et ils ont eu droit à un accueil XXL, d’autant plus que c’est la première fois que l’EN joue à El Bahia depuis 17 ans. Leur dernière sortie devant le public oranais remonte au 4 septembre 2005. A l’époque, l’équipe nationale avait perdu face au Nigeria (son adversaire mardi prochain) sur le score sans appel de 5-2. Cette rencontre abritée par le mythique stade « Ahmed-Zabana » entrait dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2006.

Avec les deux matchs qu’ils doivent disputer lors de ce stage, les Fennecs entendent bien renouer avec la victoire à El Bahia, mais aussi avec leur série d’invincibilité. Et c’est l’objectif fixé. Ils affronteront demain Le Silynationa, avec comme mot d’ordre rester sur la dynamique des victoires déclenchée en juin dernier. Les Verts auront l’occasion d’enchaîner un quatrième succès de suite, même s’il s’agit d’un match amical. Un rendez-vous venant compenser le report en mars prochain de la troisième et quatrième journée des éliminatoires de la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), décalée elle aussi au début de l’année 2024 en Côte d’Ivoire.Après avoir tourné définitivement la page des deux déconvenues de janvier et mars derniers en CAN-2022 et les barrages qualificatifs au Mondial de la même année, les Verts, sous la houlette de l’entraîneur Djamel Belmadi, ont réussi un nouveau départ en juin dernier en remportant les trois matchs joués pour la circonstance face à l’Ouganda et le Tanzanie (éliminatoires de la CAN) ainsi que contre l’Iran en amical.Face au « Sily national », les Fennecs auront à confirmer leur « réveil ». Mais le coach national ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. »Pour cette trêve, on veut être compétitifs. La Guinée, nous l’avons étudiée à la CAN 2019 et leurs matchs contre nous sont souvent à leur avantage. On veut rencontrer des problèmes, des matchs difficiles et spécifiques à l’Afrique pour progresser. Aussi, la plupart des joueurs de la Guinée, la quasi-totalité même, évolue en Europe. Je connais également leur sélectionneur, ce sera une belle rencontre’’, a-t-il déclaré, dimanche passé, en conférence de presse à Alger.La bande à Belmadi sera appelée, mardi prochain, à disputer un deuxième match amical dans le même stade d’Oran en clôture de son regroupement pour le compte de la fenêtre de la Fédération internationale de football (FIFA) du mois de septembre.Les camarades d’Ismaïl Bennacer croiseront le fer avec le Nigéria, l’une des cinq meilleures sélections africaines, selon Belmadi: « Le Nigéria, quant à lui, n’est pas à présenter. Il viendra sûrement avec l’ambition de prendre sa revanche sur ses dernières défaites contre nous », a-t-il encore déclaré.Et même si la victoire est importante dans ce genre de matchs, amicaux soient-ils, notamment sur le plan psychologique, le driver national entend profiter des deux rendez-vous pour « progresser et donner l’opportunité à certains d’évoluer en équipe nationale dans le contexte très particulier qu’est celui de notre continent », a-t-il précisé.

R.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.