Mahfoud Kaoubi, expert en questions géoéconomiques et financières : «Il faut aller vers plus d’autonomie et de décentralisation»

L’expert en questions géo-économiques et financières, Mahfoud Kaoubi, a affirmé hier que «la notion du territoire est aujourd’hui au cœur des théories de développement». L’expert qui s’exprimant sur les ondes de la Radio algérienne sur les enjeux de la rencontre Gouvernement-walis, a mis en avant «la  «nécessité de valorisation des territoires». «On ne parle plus de région ou de localité, mais de territoire», a-t-il fait savoir, précisant que «cela implique la notion de potentialités, spécificités et autonomie pour la mise en place de projets de développement économique et social». Selon l’expert, il est plus qu’impératif d’aller vers «plus d’autonomie et de décentralisation dans la conception des plans de développement». C’est en tout cas ce que devront inclure les prochaines réformes des Codes de la commune et de wilaya annoncées, hier, par le président de la République pour plus de prérogatives aux Walis et responsables locaux, assure l’expert. Il a, en  sens, souligné que « cette notion de décentralisation a toujours été au cœur du développement local, du moins dans les textes (Code de la commune et de wilaya) ».Il souligne en revanche qu’il a souvent existé « un net décalage entre les textes et la réalité». Expliquant que «les potentialités existent pour une nouvelle vision», il avertit tout de même qu’il «faudra donner du contenu à cette décentralisation et changer les méthodes et les instruments de management et de gouvernance locale», mais «surtout ne pas reproduire les mêmes incohérences qui ont été derrière le gèle de beaucoup d’initiatives, ne pas se tromper sur les profils de compétences pour mener à bien les réformes  avec obligation de résultats ».

Salim Abdenour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *