Air Algérie : Vers la reprise de 78% des vols en octobre

La compagnie aérienne nationale récupère, progressivement, ses dessertes et assure désormais 68 % des vols qu’elle assurait avant la pandémie et entend atteindre un taux de 78 % dès le mois d’octobre.

La situation se normalise progressivement au sein du pavillon national après la suspension de plus d’une année de l’ensemble de ses vols internationaux en raison de la pandémie de covid-19.  Grâce au programme de reprise progressive des dessertes décidé par les plus hautes autorités du pays, Air Algérie assure désormais 68 % de ses vols d’avant-pandémie. Mieux encore, la compagnie aérienne qui vient d’ailleurs de lancer un avis d’appel d’offre international pour l’acquisition de 15 aéronefs mise sur l’ouverture de nouvelles dessertes dans le cadre de son développement, notamment en direction de l’Afrique.

En effet, le P-DG d’Air Algérie, Yacine Benslimane, a indiqué hier lors d’une audition avec la commission des transports, des communications et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale la compagnie augmentera le nombre de ses vols dès le mois d’octobre prochain pour atteindre 78% pdes vols assurés de 2019, notant que le pourcentage est actuellement estimé à 68%.

La crise sanitaire induitepar  la pandémie a poussé Air Algérie à réduire de moitié environ le nombre de ses vols, dans le cadre des efforts visant à limiter la propagation de la pandémie, selon le premier responsable de la compagnie.La compagnie a adopté un nouveau programme stratégique pour le retour progressif aux niveaux d’avant la crise sanitaire, avec le développement de son réseau en Afrique et dans le monde, ainsi que le renforcement de sa flotte aérienne avec de nouveaux avions, explique-t-il.

Il a également confirmé que la compagnie poursuivra l’expansion de ses réseaux vers l’Afrique, l’Asie et l’Europe avec une augmentation du nombre de vols vers ces destinations.

En ce qui concerne les perspectives, M. Benslimane a évoqué la généralisation de certains services intelligents et le lancement d’un nouveau site Internet avant la fin de l’année qui serait plus efficace.

Chokri Hafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *