Fermeture du FDATIC : Les tranches de 16 projets de films réglés

Le ministère de la Culture et des Arts a annoncé lundi soir avoir mobilisé une enveloppe de près de 64 millions de dinars pour régler les tranches de pas moins de 16 films restés en suspens depuis la fermeture du FDATIC.

Dans un communiqué, le département de Soraya Mouloudji a indiqué que dans le cadre du suivi du « processus de règlement des sections de projets cinématographiques, resté en suspens depuis la fermeture du Fonds pour la Promotion des Arts, Techniques et Lettres Cinématographiques (FDATIC), et après agrément des services du ministère des Finances d’octroyer la licence exceptionnelle pour ce procédé, et afin d’informer les personnes concernées de l’évolution de ce dossier, le ministère de la Culture et des Arts annonce le règlement des tranches de 16 projets de films, d’une valeur totale estimée à 63 744 400 DA ». Il invite ainsi les initiateurs des nouveaux projets cinématographiques, qui ont bénéficié de la première tranche de l’aide, soit 57 projets, et afin de compléter les segments restants de la subvention accordée, à se rapprocher de la Direction du développement et de la promotion des arts du ministère afin de déposer les documents prouvant l’achèvement des travaux, avant le 15 novembre prochain. Le département de Soraya Mouloudji souligne aussi que ses services « engageront des procédures administratives contre les institutions cinématographiques qui ne se sont pas engagées à mener à bien le projet dans les délais stipulés dans la convention conclue avec le ministère de la Culture et des Arts, en envoyant des avis selon les délais connus, et en cas d’absence de réponse, des procédures judiciaires seront engagées pour recouvrer ces subventions ».

Enfin, le ministère de la Culture et des Arts réaffirme le fait que l’État « continuera à soutenir le cinéma à travers de nouveaux mécanismes qui dépendent du budget du programme, pour assurer plus de transparence dans l’octroi des subventions et un suivi plus efficace de l’avancement de la production cinématographique ». Pour rappel, le gouvernement a décidé de fermer le FDATIC dans le cadre de l’opération d’assainissement des comptes spéciaux du Trésor. Il a été dissous dans le cadre de la loi de finances 2021.

Chokri Hafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *