Tébessa : Saisie de 500.000 DA en faux billets

Dans le cadre de la lutte contre le crime organisé, les éléments de la cinquième sécurité urbaine de Tébessa ont mis fin à l’activité criminelle d’un faussaire, apprend-on de source sécuritaire. Selon les informations précisées par notre source, grâce l’exploitation d’informations selon lesquelles l’un des suspects falsifiait des documents officiels et administratifs, les services de sécurité ont mis en place un plan d’action,  une embuscade dans le centre-ville de Tébessa de sorte que le véhicule  signalé soit arrêté, sans attirer l’attention du conducteur. Après une fouille approfondie, il a été découvert dans la voiture deux  cartes grises et une carte d’identité nationale ne contenant aucune donnée ou identité, estampillées de faux cachets, nous dit-on.  Interpellé et transféré au siège du Cinquième arrondissement Urbain, les services en charge de l’affaire ont aussitôt saisi, le procureur de la République près le tribunal de Tébessa, qui a émis une ordonnance de perquisition au domicile du suspect, a fait savoir notre source. À l’issue de la perquisition, il a été découvert et saisie trois autres cartes grises falsifiées,  six permis de conduire et  quatrecartes nationales d’identité, ainsi que des certificats scolaires et de formation professionnelle, ont précisé les mêmes sources. L’opération a également abouti à la saisie d’une arme à feu de classe IV, un pistolet automatique de calibre 08 mm, et également la découverte et la saisie de 50 millions de centimes en coupures de 2000 DA en faux billets. Aussi d’importantes sommes en monnaies nationale et étrangères (tunisienne) non falsifiées ont été récupérées et une arme blanche de grande taille (sabre). Le prévenu a fait l’objet d’une enquête et a été soumis aux mesures judiciaires d’usages puis déféré hier, par devant le magistrat instructeur, près le tribunal de Tébessa. Ce dernier a retenu la mise sous mandat de dépôt pour falsification de la monnaie nationale, falsification de documents administratifs officiels et détention d’armes à feu entre autres accusations, a conclu notre source.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *