Un bouchkara en cache un autre !

Ça y est, Hichem Aboud se lâche enfin et nous montre de quel bois il se chauffe. Il se met enfin à découvert, ôte sa « ch’kara » et s’adonne à son exercice favori : la délation. Dans une récente vidéo postée sur sa chaine Youtube, le petit danseur du ventre sujet du Makhzen « dénonce » le général-major Djebbar M’henna aux services secrets français… Fou rire ! Quel cafteur, ce « bouchkara » à visage découvert ! Et tenez-vous bien, il cafarde en langue française histoire de faciliter la tâche aux traducteurs de la DGSE. Non mais, tu dois avoir honte et te rappeler la misérable fin des bouchkara, toi qui en connais un bout. Cafter pour cafter, tu aurais pu le faire en le soufflant à l’oreille de ton Bernard Émié, le faire par lettre anonyme, par SMS, bien évidemment en rappelant ton adresse, ton numéro d’honorable correspondant et celui de ton compte bancaire. Pouah ! Même un goumier n’aurait pas fait ça. Mais apparemment la trahison court dans tes veines. Celui que tu oses dénoncer à tes délivreurs de carte de séjour et du RSA représentera l’Algérie et sa sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *