Le Roi de Jordanie achève une visite d’État en Algérie : Le soutien à la cause palestinienne réaffirmé

Le Roi de Jordanie, Abdallah II a achevé hier une visite d’État de deux jours en Algérie. Une visite au cours de laquelle il a eu des entretiens avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ainsi que plusieurs responsables algériens. Des entretiens qui ont permis d’examiner les moyens de relancer la coopération bilatérale et au cours desquels la coordination autour des questions arabes, notamment la question palestinienne a figuré en bonne place. La visite du souverain jordanien a d’ailleurs été sanctionné par une déclaration commune qui mis en avant la convergence des vues entre l’Algérie et la Jordanie sur le « le renforcement de l’action arabe commune face aux défis communs, pour mieux servir les causes arabes ».

Dans ce contexte le Roi Abdallah II de Jordanie s’est félicité des résultats importants ayant sanctionné le Sommet arabe tenu à Alger les 1er et 2 novembre dernier à Alger « pour faire face aux défis actuels qui se posent à la Nation arabe, unifier ses rangs et préserver ses intérêts au service de ses questions, en tête desquelles la cause palestinienne, cause centrale, outre l’activation de l’action arabe commune et le renforcement des efforts consentis pour traiter les crises au niveau régional et hisser le niveau de la coopération commune en consécration de la sécurité, de la stabilité et de la prospérité dans la région ».

Les deux dirigeants ont aussi omis l’accent sur « l’importance de consacrer l’unité palestinienne et mettre fin à la division. Le souverain jordanien a mis en avant les efforts du Président de la République visant à réduire les différends et consacrer l’unité palestinienne, et salué toutes les initiatives allant dans ce sens ».Les deux dirigeants ont souligné, par la même, la nécessité de préserver le statut historique et juridique des Lieux saints islamiques et chrétiens à Al Qods.Le président Tebboune et le Roi Abdallah II ont évoqué nombre de questions et développements survenus sur le double plan régional et international, affirmant l’importance de renforcer la coopération et la complémentarité économique interarabes.

Le Président Tebboune et le Roi Abdallah II ont également convenud’appuyer les cadres et mécanismes de l’action arabe commune et de renforcer les capacités arabes afin de relever les défis imposés en vue de protéger les intérêts arabes et préserver leur sécurité et stabilité. Sur le plan économique, l’Algérie et la Jordanie ont souligné l’importance d’élargir leur coopération bilatérale à d’autres secteurs en  vue de réaliser un développement commun et solidaire, et partant atteindre  la croissance et réaliser la prospérité des deux pays,.Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune et le Roi Abdallah  II ont salué les réalisations accomplies dans le secteur de l’industrie  pharmaceutique et l’expérience de « coopération réussie entre les usines  algériennes et jordaniennes dans ce domaine », selon la même source.Les deux dirigeants ont invité les responsables dans les deux pays à  lancer « les démarches susceptibles d’encourager les investisseurs et les  hommes d’affaires à prospecter les opportunités et moyens offerts dans les  domaines, économique, d’investissement et commercial, et pour parachever  les conventions y afférentes ».Ils ont également souligné « l’importance d’élargir la coopération  bilatérale à d’autres secteurs, y compris les soins médicaux, l’énergie, le  tourisme thérapeutique, l’hôtellerie, le transport, la formation dans le  domaine de l’aviation, la culture, l’enseignement supérieur et les échanges  culturels entre les universités et les autres secteurs, en vue de réaliser  un développement commun et solidaire, et partant atteindre la croissance et  réaliser la prospérité des deux pays et peuples frères ».A cet effet, le Président Tebboune et le Roi Abdallah II ont donné des  orientations aux responsables des deux pays pour « entamer les préparatifs  de la prochaine session de la Grande commission mixte, en prévision de sa  tenue en 2023 ».

Rappelons que pas moins de 7 accords et mémorandums de coopération ont été signés à l’occasion de cette visite. Il s’agit d’un mémorandum d’entente sur les concertations politiques bilatérales, d’un accord sur l’exemption mutuelle de visa au profit des titulaires de passeports diplomatiques, d’un mémorandum d’entente entre l’Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI) et l’Institut diplomatique jordanien et d’un programme de coopération entre l’agence Algérie Presse Service (APS) et l’agence de presse jordanienne (PETRA).Les deux parties ont également signé un accord sur la reconnaissance mutuelle des certificats d’aptitude des marins, des programmes d’enseignement et des niveaux de formation maritime.

Chokri Hafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *