Annaba : 23,3 milliards de centimes pour la réhabilitation de bus

Les deux stations de transport urbain et interurbain d’Annaba, à savoir lesstations Kouche Noureddine et Souidani Boudjemaa, bénéficieront d’une opération de réhabilitation.

C’est ce qui a été annoncé, lors de la dernière session extraordinaire de l’Assemblée communale populaire de la commune (APC) d’Annaba. En effet, l’APC d’Annaba a validé le projet de réhabilitation des deuxstations pour lesquelles un budgetde 23,3 milliards de centimes sera débloqué. L’approbation du projet a fait l’unanimité de l’ensemble des membres de l’assemblée. Les travaux de réhabilitation devront s’étendre tout le long de l’année 2023, en raison de la situation catastrophique des deux stations. Pour cela, une enveloppe de 19,8 milliards de centimes a été réservée à la réfection de la station Kouche Noureddine,et 3.5 milliards sont destinés à la station Souidani Boudjemaa. Il s’agit de travaux conséquents quidevraientredéfinir la configuration de ses stations qui accueillent chaque jour des milliers d’usagers. Pour l’heure, le dossier du projet estau niveaude la Direction du transport chargée de la logistique. Celle-ci a pour consigne d’assurer le lancement des travaux sans pénaliser les citoyens transitant par ces deux stations situées au cœurdu centre-ville d’Annaba. Bien que la décision de réhabilitation de ces deux stations ait pris énormément de temps, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Outre l’anarchie, la mauvaise prestation de ce service public et l’absence d’éclairage, se sont les agressions signalées quotidiennes qui posent le plus de problèmes.Situation qui pèse chaque jour un peu plus sur les usagers de ces moyens de transport, dontla vétusté des bus et le diktat des transporteurs sont d’autres désagréments subis par les citoyens.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *