Amélioration des prestations de santé : Les inspections généralisées à tous les hôpitaux

L’amélioration des prestations de soins au sein des services publics de santé fait débat. Bien que la question ait été moult fois évoquées par les responsables de santé, celle-ci reste une préoccupation majeure. C’est justement dans ce contexte que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a enjoint le ministre du secteur, à l’occasion de la dernière réunion du Conseil des ministres de préparerun état des lieux sur la situation et la gestion des hôpitaux à travers le territoire national, et de lancer une inspection nationale sur la situation sur le terrain. Une instruction sur laquelle est revenu, le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, hier à l’occasion du 1erséminaire national sur « l’amélioration de la qualité et de l’utilisation des équipements médicaux ». Il a ainsi indiqué que les équipes chargées d’inspecter les établissements de santé ont entamé leur travail et l’opération qui se poursuit toujours a été généralisée à tous les établissements de santé, à travers l’ensemble du territoire national.

Le ministre a également expliqué que les rapport finaux issues du travail de ces équipes « seront soumis au Conseil des ministres pour examen ».

Le premier responsable du secteur a également souligné toute l’importance de l’amélioration des prestations de santé, notamment en optimisant la gestion des capacités et équipements mobilisés par l’État.

M. Saihi a expliqué que ce colloque vise à « assurer l’utilisation optimale et la maintenance des équipements médicaux afin d’améliorer la qualité des services fournis aux patients », soulignant la nécessité de « combiner de manière coordonnée et organisée entre la pratique médicale et la bonne gestion des capacités mobilisées par l’Etat, avec la mise en place d’un plan de suivi de tous les équipements, notamment médicaux. »Le ministre a affirmé que le bon choix des équipements de santé « dépend non seulement de leur qualité et de leur efficacité, mais aussi de la capacité des professionnels à les utiliser de manière optimale, tout en assurant leur maintenance », mettant l’accent sur l’importance de former les ressources humaines dans le domaine.Le ministre a précisé qu’il sera procédé à l’élaboration du statut des intervenants dans le domaine de la maintenance ajoutant qu’il a été convenu avec le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels de former des techniciens dans ce domaine.

Chokri Hafid

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *