Annaba : Cap sur le développement de l’apiculture

Pour débattre des réalités et des perspectives de l’apiculture, la direction des services agricoles à Annaba, a réuni les professionnels de la filière dans une journée d’étude.

L’action s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour l’amélioration et la promotion de la filière apicole d’une part,  et les modalités d’accompagnement des apiculteurs d’autre part. Organisée hier, à l’initiative de la  direction des services agricoles (DSA) d’Annaba, en coordination avec la chambre d’agriculture et l’association de la promotion de l’apiculture. La thématique de cette journée d’étude, organisée à l’école de formation technique de pêche et de l’aquaculture d’Annaba,  a été axée sur les réalités et les perspectives de la filière. La journée a été marquée, convient-il de le noter, par la présence de nombreux chercheurs universitaires dans le domaine ainsi que d’autres acteurs. Parmi ces derniers figurent des cadres de l’Institut Technique des Elevages (ITELV) et des représentants de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA)  ainsi que  ceux du Conseil interprofessionnel de la filière apicole. Des  d’étudiants universitaires et des stagiaires relevant du Centre de formation professionnelle de Didouche Mourad d’Annaba ont été présents en force à cette journée caractérisée par une forte participation des porteurs de projets dans le domaine.  Des représentants de l’Union nationale des ingénieurs agronomes, des femmes rurales, des coopératives et des associations spécialisées dans la filière apicole, ont aussi pris part à cette rencontre qui a dénoté de l’engouement tant des responsables, pour son développement que pour les participants parmi les porteurs de projets. Ces derniers qui ont été en contact direct avec des apiculteurs venus de différentes wilayas du pays, auprès desquels, ils ont trouvé toutes les réponses à leurs questions.  Il est à souligner que la démarche intervient dans le cadre du programme établi par l’entreprise  »Biopro », relatif  à  la caravane hivernale , devant être lancée bientôt pour sillonner différentes régions du pays.  La  rencontre vient concrétiser la feuille de route du plan quinquennal 2020-2024 tracé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Ledit plan concerne l’augmentation de la production, l’amélioration de la sécurité alimentaire et le renforcement d’une agriculture plus durable grâce à l’apiculture, d’autant plus que cette dernière est associée, par nature, à l’agriculture. En effet, l’activité apicole, ou plutôt l’abeille, joue un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité végétale et animale, sachant qu’elle participe activement à la pollinisation de certaines cultures, comme celles fruitières. Elles contribuent ainsi à la diversité génétique, mais également à la qualité des récoltes et à l’augmentation de la capacité germinative des graines. Un riche débat a émaillé cette rencontre  dédiée à la filière apicole. Celle-ci  qui, selon les participants nécessite un plus d’implication de tout un chacun, au vu de son importance pluridimensionnelle. Car, se sont accordés à soutenir les participants, l’importance de cette filière. Les sous thèmes retenus dans cette journée, ont eu trait à des interventions en rapport avec les différents aspects de l’activité apicole. En marge de cette journée d’étude, des ateliers pratiques ont été organisés. Des espaces dans lesquels ont été soulevés des questions relatives  au processus d’élevage d’abeilles et de la pollinisation de la reine des abeilles.  Ces ateliers pratiques ont été une occasion  pour exposer les méthodes de nutrition et de protection des ruches.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *