Guerre en Ukraine : Des commandos britanniques ont mené des «opérations discrètes»

Les commandos britanniques ont mené des «opérations discrètes» dans un «environnement extrêmement sensible», a admis Robert Magowan, ancien commandant général des Royal Marines dans le Globe and Laurel, la revue officielle des Marines, comme le relève le Times. C’est la première fois qu’un militaire reconnaît la participation de Britanniques à des opérations spéciales comportant «un haut niveau de risque politique et militaire». Le ministère de la Défense avait cependant assumé la présence de 30 commandos de Sa Majesté déployés pour protéger l’ambassade. Environ 350 Marines du «45 commandos», un régiment spécialisé dans la guerre en milieu arctique, ont quitté en janvier dernier un exercice en Norvège «sur très court préavis», relate Robert Magowan pour évacuer l’ambassade vers la Pologne. Selon le militaire, ils y sont retournés en avril «pour rétablir la mission diplomatique, assurant la protection du personnel critique». «Au cours des deux phases, les commandos ont soutenu d’autres opérations discrètes dans un environnement extrêmement sensible et avec un haut niveau de risque politique et militaire», a-t-il ajouté. Les Royal Marines, en plus de la conduite d’opérations spéciales, ont «été fortement impliqués dans la formation de centaines de militaires ukrainiens tout au long de cet été». «Nous prévoyons également de former des marines ukrainiens», a poursuivi Robert Magowan. Des forces spéciales britanniques avaient été envoyées en 2015 pour former l’armée ukrainienne. Elles avaient retiré en février pour éviter une confrontation avec l’armée russe.

R.I.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *