Gare au relâchement !

Des instructions fermes pour respecter le protocole sanitaire

Alors que le nombre des cas quotidiens de contamination au coronavirus, détectés par PCR, a dépassé le cap des 800, le retour à une application plus stricte du protocole sanitaire s’impose. Abdelmadjid Tebboune a présidé hier une réunion dédiée à l’évolution de la situation sanitaire. Plusieurs mesures ont été décidées, pour accélérer la vaccination, veiller au strict respect des mesures sanitaires et mobiliser plus de lits d’hôpitaux pour recevoir les malades. Par contre, aucune décision relative à un retour à un confinement stricte n’a été annoncée.

Présidant une réunion de la commission scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Covid 19, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a instruit les ministères et les organismes concernés de reprendre avec plus de rigueur l’application des mesures sanitaires visant à protéger les citoyens de la propagation du virus qui est en train de prendre des proportions alarmantes. Le président de la République a ainsi donné des instructions fermes pour mobiliser tous les moyens afin de faire respecter les mesures barrières comme il a été d’usage durant l’émergence de la pandémie.En effet, en présence du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire , de celui de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, du ministre de l’Industrie pharmaceutique et du ministre de la Communication, du commandant de la Gendarmerie nationale ainsi que le Directeur général de la Sûreté nationale, le président de la République a écouté un exposé détaillé de la situation prévalant actuellement. Après examen de la situation épidémiologique, il a ainsi été décidé de reprendre l’application mesures sanitaires avec la plus grande rigueur à l’instar de la distanciation sociale, le port du masque de protection ainsi que l’utilisation des gels hydro-alcooliques.

Parallèlement à ces mesures barrières qui seront obligatoires dans les lieux publics, les commerces et les transports, la réunion a été sanctionnée par des instructions quant à l’accélération des opérations de vaccination qui reste le seul moyen de mettre un terme à la propagation du virus. Afin de faire face dans les meilleures conditions à la pandémie, Abdelmadjid Tebboune a également recommandé d’optimiser le nombre de lits disponibles dans les hôpitaux et les différentes structures de santé réparties à travers le territoire national. Augmenter leurs capacités d’accueil de 7% actuellement à 15% reste aussi un objectif qu’il faudra atteindre surtout dans les plus grandes villes comme Oran, Constantine et Alger.

Le Président Tebboune  a également instruit les ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire ainsi que celui des Transports pour prendre les mesures préventives nécessaires telles que la mobilisation des structures de santé de proximité ainsi que la mise en exploitation d’hôpital navire sur les villes du littoral  si le besoin s’en fait sentir. La réunion a enfin été l’occasion pour rappeler que malgré la hausse inquiétante du nombre de contaminations et la propagation des nouveaux variants, la situation demeure sous contrôle, même si celle-ci « exige davantage de vigilance et de prudence ».

Enfin, notons que ces dernières heures, l’Algérie a, selon un communiqué du ministère de la Santé, enregistré quelques 813 nouvelles contaminations au coronavirus avec 13 décès et 528 guérisons. Ce qui porte ainsi le chiffre total des cas confirmés 145.296. Le communiqué du ministère de la Santé précise que 19 wilayas ont enregistré plus de dix cas de contamination et 18 autres ont connu de un à neuf cas tandis qu’on ne signale aucun cas dans onze wilayas.

Akli Amor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.