L’absence de signalisation déboussole les estivants

Béjaïa

Depuis des années, les estivants qui affluent des quatre coins du pays vers l’ancienne capitale des Hammadites, sont déboussolés. Et pour cause, les panneaux de signalisations indiquant les destinations vers les sites naturels, ô combien nombreux dans la région, sont presque inexistant.

C’est le bouche à oreille qui se substitue ainsi donc à ces panneaux et il suffit de rester un moment en ville pour le comprendre. En effet, les Béjaouis ont pris l’habitude d’orienter eux même les visiteurs de Béjaïa vers les plages et autres sites, comme le fort de Gouraya, le cap carbone, le pic des singes ou vers la mythique place du 1er-Novembre (ex-place Guedon) qui fait directement face à la Grande Bleue.

Cependant, les autorités locales semblent bien décidées à remédier à la situation. Selon le  vice-président de l’APC de Béjaïa, chargé des travaux, ne entreprise a été retenue pour l’installation de ces panneaux.

« En principe cette entreprise commencera à installer les panneaux de signalisation dans dix jours », révèle Ikhlef Aissat vice-président chargé des travaux  au sein de l’Assemblée populaire communale de Bejaia. Toujours est-il que les citoyens de la ville se montrent toujours disponibles à orienter les visiteurs de cette région en leur indiquant, à chaque fois, les sites où ils désirent se rendre.

Pour rappel, il y a de cela quelques années, l’Assemblée populaire communale précédente avait entamé l’installation de quelques panneaux. Mais, malheureusement, cette opération n’a touché que quelques elieux pour qu’elle s’arrête net pour des raisons que l’on ignore.

Depuis, aucune autre opération n’a été lancée dans ce sens jusqu’à ce que cette assemblée en fin de mandature daigne enfin, réagir pour régler ce problème qui ne devait même pas exister dans une région qui accueille des milliers de visiteurs notamment en période estivale.

Boubekeur Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.