L’amour au temps du coronavirus

A défaut de mariage et de fête autant aller se faire vacciner ! Et puis, il semblerait et selon les dernières informations collectées par les spécialistes des Aaress et des fiançailles, le vaccin est désormais exigé lors de toute demande en mariage. L’autre bonne nouvelle est que le vaccin remplacera définitivement la dote exigée jusque –là et sera coté selon son laboratoire de production. Ainsi, affirment les mêmes sources dopées au « Jari » et à la « keftas », vacciné au Spoutnik, le prétendant aura juste à assurer le gite et le couvert. L’Astra Zeneca est, certes moins prisé que le vaccin russe, mais vaut tout de même son pesant d’or puisqu’il permet au future couple de voyager à l’étranger sans même se faire confiner, bien que ce dernier le souhaite vivement ! Cependant, certains heureux élus appelés à convoler en justes noces se plaignent des autres vaccins qu’ils pensent sans valeur aux yeux de leurs futurs beaux-parents qui souhaitent, eux, le meilleur pour leur progéniture. En tous les cas, les filles, elles, raffolent de l’Astra Zeneca qu’elles trouvent « fun et universalistes » puisque admis par la communauté européenne qui se montre hyper exigeante et préfère de loin le vaccin du groupe pharmaceutique suèdo-britannique à celui russe ou encore moins le chinois ! Et comme on dit ce que femme veut, Dieu veut !  Alors courrez donc vous faire vacciner avant que votre dulcinée ne change… de labo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.