Coopération algéro-chinoise : Un calendrier pour la concrétisation des accords stratégiques

Le conseiller d’Etat et ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Wang Yi, a effectué cette semaine une visite à Alger. L’occasion de faire le point sur la coopération algéro-chinoise et de relancer la mise en œuvre des accords stratégiques. D’ailleurs, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, RamtaneLamamra a annoncé lundi à l’issue d’entretiens avec son homologue chinois la mise en place d’un calendrier permettant la concrétisation des accords stratégiques entre les deux pays.En effet, Ramtane Lamamra a indiqué que les deux parties se sont mises d’accord afin « d’œuvrer  de concert jusqu’à la fin de l’année pour la concrétisation des accords stratégiques pour les deux pays », précisant que ces accords seront signés une fois prêts.

Ramtane Lamamra, a par ailleurs estimé que « les Nations Unies sont devenues aujourd’hui, un espace ou sont fondés les espoirs des nations pour un avenir meilleur ou règnent, la justice, la paix et l’équité », formulant le vœu de voir la Chine « poursuivre ses efforts au sein du Conseil de sécurité, en sa qualité de représentant des pays en voie de développement et des Mouvements de libération en Afrique ».  Le chef de la diplomatie algérienne  a également indiqué que la crise au Moyen Orient a été évoqué lors de cet entretien qu’il a eu avec son homologue Chinois, en particulier la question Palestinienne et le soutien de la Chine à la solution de deux Etats.

Il indiquera aussi que « nous avons évoqué la crise Libyenne, le conflit du Sahara occidental, ainsi que d’autres questions d’intérêts communs », relevant le soutien de la Chine au développement de l’Algérie.

Notons que le ministre des Affaires étrangères de la République de Chine a été reçu par le président de la République Abdelmadjid Tebboune. Le diplomate chinois a souligné à l’issue de l’audience la convergence des points de vues entre les deux pays, concernant les questions politiques et les crises internationales. Il indiquera également que son pays, appuiera les efforts de l’Algérie pour préserver son indépendance et son intégrité territoriale, insistant sur « l’importance de consacrer une nouvelle équation en matière de coopération, d’accélérer les concertations et de signer des programmes de coopération stratégique entre les deux pays, en sus du programme exécutif de coopération dans le cadre de l’initiative ‘La ceinture et la route’ et dans les domaines prioritaires pour un développement rapide en Algérie ».

B. Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.