shares

L’escrimeur algérien, Akram Bounabi, a été éliminé dès le premier tour des épreuves du sabre individuel masculin des Jeux olympiques 2020 de Tokyo, hier à la salle Makuhari. L’Algérien (21 ans) a été battu au tableau des 64 par le Japonais Streets Kaito 15 à 9. Dimanche, c’est au tour de l’Algérienne Meriem Mebarki de faire son entrée en lice dans les épreuves de fleuret individuel dames. Elle affrontera au tableau des 64 la Hongroise Pasztor Flora. Quatre escrimeurs algériens sont engagés aux Jeux olympiques de Tokyo (2 messieurs et 2 dames). Il s’agit d’Akram Bounabi et Kaouthar Mohamed-Belkebir au sabre, ainsi que Salim Haroui et Meriem Mebarki au fleuret.

R. S.