Union africaine : L’Afrique du Sud s’oppose à l’octroi du statut d’observateur à l’entité sioniste

Le gouvernement sud-africain s’est dit hier « consterné » par la décision de la Commission de l’Union africaine d’accorder à I’entité sioniste le statut d’observateur auprès de l’UA, déclarant qu’elle allait s’opposer à cette décision « injuste et injustifiée ». » La Commission de l’Union africaine a pris cette décision unilatéralement sans consultations avec ses membres. La décision d’accorder à Israël le statut d’observateur est même plus choquant  durant l’année où le peuple opprimé de Palestine a été pourchassé par des bombardements destructeurs et la poursuite des colonies illégales », s’indigne le ministère des affaires étrangères sud-africain dans un communiqué.Et rappelle que l’Union africaine s' »est vigoureusement opposée à la mort de Palestiniens et à la destruction des infrastructures civiles ».La diplomatie sud-africaine affirme que dans ce contexte la  » décision de la Commission de l’UA est inexplicable ». »Les actions injustes commises par Israël sont contraires à la lettre et à l’esprit de la Charte de l’Union africaine. L’UA incarne les aspirations de tous les Africains et reflète leur confiance qui peut guider le continent à travers l’expression pratique des objectifs de la Charte, en particulier sur les questions relatives à l’autodétermination et à la décolonisation », relève-t-elle.A ce titre, le gouvernement sud-africain a indiqué qu’il allait demander au président de la Commission de l’UA, Moussa Faki de faire un briefing à tous les Etats membres sur cette décision, espérant qu’elle soit discutée par le Conseil exécutif et la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement. »L’Afrique du Sud croit fermement que tant qu’Israël ne sera pas disposé à négocier une paix sans conditions préalables, il ne devrait pas avoir le statut d’observateur auprès de l’Union africaine », souligne l’Afrique du Sud ajoutant que l’Union africaine ne peut en aucun cas être partie à des plans et à des actions qui verraient l’Etat palestinien réduit en entités balkanisées dépourvues de véritable souveraineté, sans contiguïté territoriale et sans viabilité économique ».

Notons que la récente décision unilatérale du président de la Commission de l’Union africaine a été fortement décriée. Dans ce sens l’expert sud-africain, Mustafa Mheta a estimé que cette décision est « impopulaire et ne profite pas au continent », mettant en garde contre une déstabilisation à l’échelle continentale. »Qui a décidé de réadmettre Israël à l’UA en tant qu’Etat observateur ? », s’est-t-il interrogé, dans une contribution dimanche sur le site « Middle East Monitor ». « Nous connaissons très bien les responsables, car depuis qu’ils sont arrivés au pouvoir dans l’instance continentale, ils ont pris des décisions très impopulaires qui ne profitent pas à l’Afrique et à ses peuples. Au lieu de cela, ils nous ont tous vendus au plus offrant », a réagi l’expert sud-africain.Il a ajouté qu »un jour, ils (les responsables) seront exposés comme traîtres parce que l’Afrique et ses Etats sont nés des luttes contre l’esclavage et le colonialisme, nous n’avons pas besoin de nous associer à des Etats coloniaux tels que l’entité sioniste », rappelant qu' »autrefois, nos rois et nos chefs nous vendaient pour une cuillère à café de sucre et un miroir brillant. Aujourd’hui, nos dirigeants nous vendent à nouveau aux descendants des mêmes impérialistes portant des manteaux démocratiques pour cacher leurs intentions colonialistes ».

R.N.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.