Vers l’ouverture d’une ligne aérienne Addis Abeba-Alger

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a examiné, jeudi, à Addis-Abeba les opportunités du partenariat bilatéral dans le domaine du transport aérien avec le Président Directeur-général (PDG) de la compagnie Ethiopian Airlines, Tewolde Gebremariam .

Ramtane Lamamra a expliqué, dans un message diffusé via Twitter, qu’un  entretien avec le PDG de la compagnie Ethiopian Airlines, M. Tewolde Gebremariam, a porté notamment sur l’examen des opportunités de partenariat bilatéral dans le domaine de transport aérien, notamment l’ouverture d’une ligne directe entre Addis-Abeba et Alger et la promotion des échanges entre l’Algérie et les pays africains ».

Cette visite intervient au moment où les responsables de certaines entreprises publiques notamment Sonatrach et Sonelgaz ont multiplié leurs sorties vers les pays africains afin de se redéployer et prendre des parts de marché à l’international. Une démarche qui est renforcé davantage par le retour de Ramtane Lamamra à la tête du ministère des Affaires étrangères. Un retour qui est plus que bénéfique car Ramtane Lamamra dispose d’un réseau relationnel très important aussi bien en Afrique qu’au niveau des autres régions du globe. Un atout qui permettra certainement de renforcer l’option de la diplomatie économique où les Marocains sont fortement présents sur le continent africain via principalement la compagnie aérienne Royal Air Maroc et la banque commerciale marocaine.

Promouvoir le règlement pacifique des conflits

Il y a lieu de noter que le ministre des affaires étrangères a effectué,  mercredi dernier, une visite de travail de deux jours en Ethiopie, en qualité d’Envoyé spécial du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. Une visite qui entre dans le cadre de la tournée africaine du ministre des Affaires Etrangères et de la Communauté nationale destinées à redéployer les efforts de la diplomatie algérienne en faveur du règlement pacifique des conflits en Afrique. Dans ce sens, Ramtane Lamamra, a mis à profit sa visite en Éthiopie pour examiner avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA) Bankole Adeoye, les principaux conflits et crises dans le continent africain et les perspectives de leur règlement. »Nous avons passé en revue avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Bankole Adeoye les principaux conflits et crises dans le continent ainsi que les perspectives de leur règlement », a posté jeudi M. Lamamara sur son compte tweeter.L’entretien a été l’occasion de « réitéré le soutien et la disposition de l’Algérie à contribuer efficacement au renforcement des efforts pour relever les différents défis et consacrer le principe de solutions africaines aux problèmes africains », a-t-il ajouté.

Le ministre a également été reçu par la présidente de la République d’Ethiopie, Mme Sahle-Work Zewde.La présidente Sahle Work a indiqué dans un tweet qu’elle a eu  »des discussions avec (M. Lamamra) autour des relations bilatérales et la situation actuelle prévalant dans le pays, ainsi que les questions relatives à l’Union africaine ».Elle a ajouté que le ministre (des Affaires étrangères et de la Communauté Nationale à l’Etranger) lui a assuré que  »mon pays souhaite renforcer ses relations diplomatiques, commerciales et dans le domaine des investissements avec l’Ethiopie ». »Les deux pays ont discuté des actions communes sur la scène internationale, notamment dans le maintien de la paix et la sécurité », a ajouté par ailleurs la présidente d’Ethiopie, avant de saluer dans son tweet,  »l’Algérie pour ses efforts de médiation dans nombre de pays, dont le conflit érithréo-éthiopien » (1998-2000).Enfin,  »la situation dans le Tigré a été expliquée » au cours de ces discussions, ainsi  que  »le remplissage du barrage de la Renaissance », ajoute la présidente d’Ethiopie dans son tweet.Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger poursuit sa tournée africaine. Il arrivé, hier matin, dans la capitale soudanaise Khartoum pour une visite de travail de deux jours.

Faiçal Bedjaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.