Après avoir récupéré 17.000 objets d’art aux États-Unis : L’Irak va rouvrir le musée national

Le Premier ministre irakien Moustafa al-Kadhimi a ordonné vendredi la réouverture du Musée de l’Irak à Bagdad, après que quelque 17.000 objets d’art pillés ont été récupérés aux États-Unis. »Suite au retour de 17.000 objets d’art irakiens […] j’ai ordonné la réouverture du Musée de l’Irak au public et aux chercheurs », a écrit M. al-Kadhimi sur sa page Twitter officielle.Mercredi, le ministre irakien de la Culture, du tourisme et des antiquités, Hassan Nadhim, a expliqué dans un communiqué que les tablettes retrouvées remontent à 4.500 ans et portent des inscriptions cunéiformes documentant les échanges commerciaux durant la civilisation sumérienne.Jeudi, M. al-Kadhimi et sa délégation sont rentrés à Bagdad après une visite de plusieurs jours aux États-Unis et ont rapporté les 17.000 objets d’art.Selon les statistiques officielles, environ 15.000 pièces de reliques culturelles de l’âge de pierre, des périodes babylonienne, assyrienne et islamique ont été volées ou détruites par des pilleurs après le renversement du régime de Saddam Hussein par les troupes dirigées par les États-Unis en 2003.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.