Appareil de parti

Le vieux parti, unique dans son genre, fait encore parler de lui. Les gars du FLN comptent redresser la situation de leur parti déséquilibré par…la charge pondérale de Baâdji ! Mince alors, on m’aurait dit qu’un seul homme pourrait faire chavirer un bateau ivre je ne l’aurais pas cru. Mais vu que les échos sont venus d’un champ de bataille laissé en friche à force de triturations transgéniques genre « Moul el kadena », Saadani et Bouchareb, l’homme qui avait cru que Dieu lui a parlé pour lui annoncer la venue du messie Boutef, je suis même prêt à parier ma veste, celle que j’ai récemment achetée en prévision de l’hiver qui s’annonce dur et froid, un peu comme la politique ! Je suis persuadé que Baâdji n’aura plus « El fadhl » de présider dorénavant aux destinées des prochaines APC et encore moins celles des APW. D’ailleurs, je suis même persuadé qu’il ne pourra même pas présenter sa candidature à l’APW de la dernière wilaya nouvellement créée tant qu’il n’a pas passé son service national et qu’il n’a pas observé un régime minceur. Je sais, je suis un peu méchant mais bon il faut que cesse ce « takhlat » et que ce parti vole de ses propres ailes, enfin qu’il se comporte en vrai parti et non se comparer à une centrifugeuse, à un robot de cuisine ou tout autre sorte d’appareil…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.