JS Kabylie : La tête en finale de la Coupe de la Ligue

Le 10 août prochain, les Canaris affrontent le NC Magra, dans une finale qualificative pour la Coupe de la CAF.

Le match de mise à jour du calendrier du championnat de Ligue 1 entre l’USM Alger et la JS Kabylie, mardi soir au stade Omar Hamadi de Bologhine, avaient de grands enjeux, mais ceux-ci sont partis en fumée quelques heures avant le coup d’envoi de l’arbitre Gamouh. En effet, les deux équipes lorgnaient la quatrième place au classement, qui devait être qualificative pour la coupe de la CAF la saison prochaine. Ceci, avant que la Ligue de football professionnel n’annonce la tenue de la finale de la Coupe de la Ligue professionnelle. C’est le vainqueur de cette dernière, le 10 août prochain entre la JS Kabylie et le NC Magra, qui accompagnera le 3e au classement général du championnat en Coupe de la CAF. Tout ce chamboulement s’est répercuté sur le match entre l’USMA et la JSK, avec un niveau loin des attenteset un score étriqué  qui a sanctionné les débats (1-0), en faveur des Algérois. Ceux-ci peuvent remercier leur attaquant, Ismaïl Belkacemi, qui, après trois journées de disette, a retrouvé le chemin des filets en inscrivant le seul but de la rencontre, permettant à son équipe de s’emparer de la quatrième place au classement. Pour la JSK, qui recevra le WAT ce vendredi dans le cadre de la mise à jour du calendrier, le plus important est,  dès à présent, de penser au rendez-vous du 10 août prochain, afin de faire d’une pierre deux coups : assurer un titre après plusieurs années de disette et, ainsi, se qualifier pour la compétition africaine pour la seconde année consécutive, elle qui a disputé la finale de cette compétition dans sa dernière édition, avant de la perdre face aux Marocains du Raja Casablanca (1-2). Au coup de sifflet final du match, l’entraîneur de la JSK, Denis Lavagne a regretté la défaite, tout en avouant que son groupe n’a pas l’étoffe de celui qui joue sur trois fronts. Il laisse entendre, donc, que les joueurs ne sont concentrés que sur le rendez-vous face au NCM, étant donné qu’en championnat, plus rien n’est à espérer. Lavagne, dont les dirigeants insistent pour prolonger son contrat, ne veut pas sortir les mains vides de cette saison, puisqu’il cherche à ce que les efforts consentis soient récompensés par un titre. Face au WA Tlemcen, ce vendredi, il risque de mettre des joueurs titulaires au repos, afin de les préserver pour le rendez-vous du NCM. Mais cela risque d’attirer les mauvaises langues, d’autant plus que le WAT joue encore pour sa survie en Ligue 1. 

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.