Le ministre des Affaires étrangères s’entretient avec son homologue égyptien : Le dossier libyen au menu des discussions

La situation en Libye, a été au centre de l’entretien qui a eu lieu, entre le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, avec ses homologueségyptien, Sameh Choukri et Soudanaise, Mariam Sadek El Mahdi.

Des entretiens centrés sur les voies et moyens à même de promouvoir les solutions pacifiques aux conflits régionaux.

Le chef de la diplomatie algérienne a évoqué, mercredi, avec son homologue égyptien, la situation dans la région et plus particulièrement en Libye et les moyens susceptibles de renforcer l’appui des pays voisins dans l’accompagnement des libyens à concrétiser la solution politique voulue.

C’est en ce sens que le chef de la diplomatie algérienne avait indiqué via un tweet à l’issue de l’entretien qu’il a eu avec son homologue Egyptien, que « suite aux concertations fructueuses qu’on a eu au cours de ma dernière visite en République Arabe d’Egypte, pays frère, j’ai eu aujourd’hui un appel téléphonique avec mon camarade et frère Sameh Choukri, au cours duquel nous avons évoqué les derniers développements dans la région, notamment la situation en Libye et les voies susceptibles de renforcer la contribution des pays voisins, dans l’accompagnement des frères Libyens dans la concrétisation du règlement politique escompté ». Pour rappel, Ramtane Lamamra, a eu samedi passé dans la capitale Egyptienne, le Caire, une séance de travail avec Sameh Choukry, au cours de laquelle les deux ministres des affaires étrangères avaient passé en revue l’état des relations historiques qui lient les deux pays et les perspectives de les renforcer.Le ministre des affaires étrangères et de la communauté nationale établie à ‘étranger avait également tenu une séance de travail avec le Secrétaire général de la Ligue Arabe Ahmed Abu El Gheit, à travers laquelle les deux hommes avaient abordé le sujet relatif à la situation politique et sécuritaire dans le monde Arabe, les efforts déployés dans le but d’aboutir à un règlement des crises et conflits qui affectent la stabilité dans la région ainsi que les perspectives de redynamisation de l’action arabe commune et la préparation des prochaines échéances, dont le Sommet arabe prévu en principe à Alger.

Ramtane Lamamra a également indiqué dans un tweet que « dans le cadre de la poursuite des discussions avec (son) homologue et sœur Mariam Sadek El Mahdi, ministre des affaires étrangères de la République du Soudan, pays frère, nous avons réitéré ce jour lors d’un entretien téléphonique, notre engagement à œuvrer ensemble à la promotion des solutions politiques aux crises de la région ».Rappelons que Ramtane Lamamra, avait été l’hôte samedi passé du président du Conseil de souveraineté de la République Soudanaise, le général d’armée, Abdelfettah El Burhan, à qui il avait transmis un message du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a eu une séance de consultations approfondies avec son homologue Soudanaise Mariam Sadek El Mahdi, les deux parties ont renouvelé leur engagement à œuvrer de concert au renforcement des relations bilatérales dans les domaines stratégiques.

Boubekeur Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.