shares

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est engagé hier à se pencher sur les préoccupations du personnel soignant, notamment de réviser les statuts particuliers des médecins et de infirmiers et de revoir le système du service civil mainte fois décrié par la corporation. Il s’agit pour le président de la République de reconnaître le rôle joué par « l’armée blanche » qui est au premier rang de la lutte contre le covid-19.

C’est devenu une tradition. Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a accordé, hier, un entretien télévisé aux représentants des médias nationaux, de la radio algérienne et de la presse écrite. Un entretien qui lui a permis d’aborder divers sujets d’actualité. La situation sanitaire a, bien entendu été au cœur des questions posées par les journalistes. Ce fut d’ailleurs l’occasion pour le président de la République de mettre en avant les efforts déployés pour contenir la pandémie et pour prendre en charge les malades. Abdelmadjid Tebboune saisira l’opportunité pour rendre hommage l’armée blanche » ou le personnel médical aussi bien les médecins, les infirmiers et tout le personnel de la santé qui sont au premier rang dans la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Il appellera l’ensemble de la population à reconnaitre le rôle de la communauté médicale durant cette crise sanitaire. Il a révélé, dans ce sens, la révision du statut des médecins, des infirmiers et la loi sur le service civil pour les médecins. Le Président Tebboune a lancé, également, aux citoyennes et citoyens pour se vacciner contre la pandémie du Covid-19 car « le vaccin constitue, actuellement, le seul moyen de protection contre cette pandémie ».

Revalorisation de l’allocation chômage

Le Président a également annoncé la rrevalorisation de l’allocation chômage destinée aux jeunes chômeurs afin de « préserver leur dignité et couper l’herbe sous les pieds de la spéculation politicienne ». Cette décision sera annoncée, selon le Président de la République, lors du prochain conseil ders ministres. Il appellera également les Algériens à ne point réduire le rôle et la grandeur de leur pays, un pays qui compte dans e concert des nations.

Le premier magistrat du pays a également abordé le rôle de l’Armée nationale populaire (ANP).  Le Président Tebboune a estimé que « l’armée constitue la colonne vertébrale de l’Etat et le digne héritier de la glorieuse Armée de libération nationale -ALN- car c’est le libérateur et le garant dans la Constitution de la stabilité et de la sécurité du pays », soulignant au passage « certains parties qui ciblent l’armée veulent déstabiliser le pays alors que l’ANP est considérée comme étant le ciment de la cohésion nationale en communion avec le peuple ».

Enfin, sur la scène sportive, il tenu, à adresser ses félicitations aux dirigeants du doyen des clubs de football en Algérie, en l’occurrence le Mouloudia d’Alger qui vient de célébrer son centenaire, en annonçant l’octroi du stade de Douera pour ce club algérois.

Faiçal Bedjaoui