Hausse des salaires, baisse de l’IRG et criminalisation de la spéculation : Rehausser le pouvoir d’achat

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé hier de plusieurs mesures devant permettre de rehausser le pouvoir d’achat des ménages algériens.

Révision à la baisse de l’impôt sur le revenu global, révision de la grille des salaires de la Fonction publique à travers la hausse du point indiciaire, renforcement des contrôles sur les circuits commerciaux et renforcement des sanctions contre les spéculateurs qui risquent d’encourir jusqu’à 30 années d’emprisonnement. Voilà l’essentiel de la feuille de route que le Président Tebboune a prévu pour freiner la dégradation du pouvoir d’achat des ménages et l’améliorer, d’autant qu’il estime que les indicateurs macroéconomiques commencent à progresser et que cela permet de se pencher sur les préoccupations sociales des Algériens. C’est au cours d’un Conseil des ministres qu’il a présidé hier qu’Abdelmadjid Tebboune a donné une série d’instructions et ordonné d’inclure des mesures dans le cadre de l’avant-projet de loi de Finances pour 2022 afin de rehausser le pouvoir d’achat, sans pourtant déséquilibrer les finances publiques.

C’est ainsi qu’il a ordonné de procéder dans l’immédiat à la réduction de l’impôt sur le revenu global qui, supposons-le, devra concerner les salariés. En contrepartie, il a ordonné l’application effective de l’impôt sur la fortune et sa définition exacte dans le cadre de la LF 2022.

Il a également ordonné de relever le point indiciaire dans le cadre de la révision annoncée de la grille des salaires de la Fonction publique. Une revendication portée depuis quelques mois déjà par l’ensemble des syndicats de la Fonction publique. Il s’agit aussi de consolider la coordination entre les ministères du Commerce et de l’Agriculture, dans le but de renforcer le contrôle sur les circuits de distribution des produits agricoles, des légumineuses et des pâtes alimentaires. Et c’est dans ce sens qu’il a donné des instructions pour redéployer les équipes de vérification sur le terrain et renforcer le contrôle des commerces. Le but est de lutter contre la hausse injustifiée des prix des produits alimentaires et imposer des sanctions aux contrevenants qui peuvent aller jusqu’au retrait définitif du registre de commerce. Il a également ordonné au ministre de la Justice et Garde des sceaux, de préparer un projet de loi sur la lutte contre la spéculation, qui devra impérativement être présenté au prochain Conseil des ministres, pour criminaliser les spéculateurs qui pourraient ainsi encourir des peines allant jusqu’à 30 ans d’emprisonnement. Au registre des autres mesures qui versent dans la prise en charge des préoccupations socio-économiques des Algériens, le Président Tebboune a instruit le Gouvernement à l’effet de mettre en place un mécanisme facilitant la cession des logements locatifs publics relevant des OPGI, en prenant en compte la nécessité d’actualiser les prix de cession et de faciliter l’accès aux livrets fonciers pour les personnes concernées. Il a également décidé de réduire les prix des logements AADL de 10% au profit des acquéreurs qui paient leur logement en une seule tranche.  De même qu’il a insisté sur l’accélération de la création d’une banque du logement.

La réunion a, par ailleurs, été mise à profit pour examiner le programme de développement complémentaire de la wilaya de Khenchela. Il s’agit de mettre fin à l’enclavement de la wilaya en la reliant aux wilayas voisines, à travers le dédoublement de la route n°32 et la réalisation d’une liaison ferroviaire entre Khenchela, Ain Beida et Oum El-Bouaghi, dans la perspective de la réalisation de zones industrielles et de zones d’activité. Il s’agit aussi d’offrir les conditions propices au développement de l’activité agricole dans cette wilaya qui possède des potentialités importantes en la matière.

Le Conseil des ministres a également été l’occasion de se pencher sur les mesures urgentes pour la relance de l’activité minière et de pêche. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions.

Chokri Hafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.