Tu goules ou tu goules pas…on s’en fiche !

J’ai eu peur en lisant à travers les colonnes de la presse nationale les menaces proférées par le petit frère.  Je ne vous le cache pas, j’ai toujours la peur au ventre que le Tommaso Buscetta, ex-régent d’Alger, divulgue les secrets d’Etat qu’il serait le seul à connaitre ! Pffffff ! Mais vas-y donc crache le morceau et qu’on en finisse…avec toi. Tu goules ou tu goules pas…on se fiche de toi et de ton seul héritage… les intrigues. Le seul secret que tu peux détenir réellement c’est la liste de tes ouailles, leur magot et l’adresse des banques où ils cachent leur butin de guerre. Une guerre que vous nous avez mené pendant près de vingt ans. Chiche, « goule » pour voir, juste pour voir et tu verras si les 44 millions d’Algériens moins les ripoux ne te flanquent pas un procès pour  abus de confiance, exploitation et abus sur une personne gravement malade, spoliation de biens et j’en passe. Et ce n’est surement pas ta planche là, le Louh, qui va te sauver. Alors accouche et profites des temps révolus des  « si tu dis tu meurs, si tu ne dis pas tu meurs ».  Nous, comme disent les Marseillais, « on ne craint dégun ! » Nous sommes vos victimes à toi et à tes planches pourries et vous nous devez vingt années de retard. Ça, on ne vous le pardonnera jamais, à toi et à tes mafiosi !      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *