Une commission dédiée mise en place : Vers le plafonnement des prix des hôtels !

Une commission conjointe entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat  et celui du Commerce et de la Promotion des exportations vient d’être mise en place dans l’objectif  de réviser les tarifs des prestations des hôtels et œuvrer à leur plafonnement, a fait savoir hier le ministre du Tourisme  Yacine Hamadi  qui a précisé que cette révision vise à mettre les tarifications à la portée des citoyens et par là même renforcer le tourisme interne. La relance du tourisme interne, à travers l’attraction des touristes et la vulgarisation des grandes potentialités touristiques à travers différentes régions du pays, et ce à travers l’intensification des voyages touristiques, la révision et le plafonnement des tarifs des hôtels représente l’un des plus importants fondements, selon M.  Yacine Hamadi  qui a estimé que Tamanrasset, où il a inspecté l’hôtel Tahat qui a été réfectionné, est  » un pôle touristique par excellence et il importe d’accorder davantage d’intérêt aux potentialités dont elle dispose, étant donné qu’elle a connu une certaine récession dans l’attraction des touristes ».Aussi, répondant à répondant aux préoccupations des opérateurs touristiques locaux au sujet de la  relance de la dynamique touristique dans la région, le ministre du Tourisme et de l’artisanat a insisté sur la disponibilité de son département à accompagner toutes les agences afin de leur  permettre de lancer leur activité, d’autant qu’elles doivent travailler d’arrache-pied pour attirer un plus grand nombre possible de touristes. Toujours au chapitre des assurances, M. Hamadi a fait savoir que « l’obtention du visa collectif est accessible à toutes les agences de tourisme agréées qui doivent initier leur demande en vue d’attirer un grand nombre de ces touristes, notamment ceux qui s’intéressent au tourisme d’aventure et culturel disponibles dans la wilaya de Tamanrasset ». Un potentiel de clients à mettre à profit pour promouvoir et commercialiser le produit touristique de la région, a-t-il expliqué, tout en assurant que son département œuvre à mettre au profit des jeunes, des opportunités de formation dans le domaine du tourisme saharien, à l’instar des guides et des accompagnateurs des touristes. En ce qui concerne l’afflux des touristes étrangers, ce membre du gouvernement a précisé que « l’obtention du visa collectif est accessible à toutes les agences de tourisme qui doivent initier leur demande pour attirer un grand nombre de touristes, notamment ceux qui s’intéressent au tourisme d’aventure et culturel, disponible à Tamanrasset », sans omettre de plaider en faveur de la promotion de ce genre de tourisme, d’aventure et culturel et la commercialisation de divers produits en relation avec l’activité touristique. Les opérateurs touristiques ont eux aussi, relevé la nécessité d’assurer au profit des jeunes, des opportunités de formation dans le domaine du tourisme Saharien, à l’instar des guides et des accompagnateurs des touristes. En réponse à ces doléances, le ministre a assuré que cette question serait prise en charge par les services en coordination avec le ministère de la formation professionnelle à travers l’apprentissage. Notons enfin que le ministre du Tourisme et de l’Qrtisanat devait visiter hier le site archéologique « Tagmart » d’où il devait annoncer officiellement le début de la saison touristique saharienne.

Chokri Hafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *