Félonie…

La victime n’a rien à se reprocher. C’est à ses bourreaux et leurs supplétifs d’en rougir ! 

La France va ouvrir ses archives sur la guerre d’Algérie. Et après ? Certains « Ganelons » pensent même nous faire rougir par ce que peuvent contenir ces documents ! Bof ! Tout au plus quelques noms de traitres à leur mère patrie et de renégats vont jaillir. On les connait, on connait même leur progéniture. Donc, je rassure les nouveaux harkis, les éclaboussures ne risquent même pas de souiller nos brodequins, car toutes les guerres ont perduré grâce aux félons. Jésus a bien été « vendu » à Ponce Pilate par Judas. Et depuis, il y a toujours eu des judas tapis à l’ombre de chaque peuple. L’ennemi a toujours usé d’un cheval de Troie, ses « bouchkara », et notre guerre a eu son lot de lâcheté, de traitrise et de trahison. Qu’on ouvre donc toutes les archives, quelques trahisons ne sauraient jamais couvrir la monstruosité de l’occupant. C’est donc à Bachelot et son Macron d’en rougir. C’est aussi à tous ces travestis, tous ces néo harkis et francophiles de baisser la tête car transis par l’infamie de leurs actes, par la honte et le déshonneur qu’ils transmettront à jamais à leur descendance. Quant à nous, nous avons notre honneur, lavé par le sang des millions de chouhadas.  Ouvrez donc ces foutues archives, mais toutes les archives, pour que le monde sache qui est cette France et de quoi est fait sa fausse grandeur. La liste de ses « agents » nous l’avons déjà et elle ne nous intéresse pas. Car un cafteur œuvre toujours dans les deux sens, « yeddi, wa idjib » !  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.