Sécurité alimentaire : La production nationale comme alternative

«La situation générale que connaît le monde dans la couverture des besoins alimentaires de la population, exige que toutes les parties modifient la politique de production pour s’appuyer davantage sur les capacités nationales», a indiqué hier le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni. Intervenant hier à l’occasion de la réunion d’évaluation du secteur en présence des cadres centraux et des directeurs de l’agriculture et de la forêt des 58 wilayas. La réunion d’évaluation du secteur a été consacrée aux moyens mis en œuvre pour réussir la campagne agricole de la campagne en cours, notamment la récolte et le battage, en plus des mesures préventives de lutte contre la forêt les feux. Le ministre a appelé «à élever le niveau de coordination entre les différents acteurs du secteur et à s’appuyer sur les compétences nationales pour développer la production nationale». Selon M. Henni, cette rencontre «permettra de fixer des objectifs et de réorienter la politique agricole à travers un plan de relance du secteur, permettant une amélioration continue des produits agricoles». Selon le ministre, cette rencontre «permettra de fixer des objectifs et de réorienter la politique agricole à travers un plan de relance du secteur, permettant une amélioration continue des produits agricoles», notant que ce choix stratégique s’est clairement exprimé à travers l’orientation économique ordonnée par le Président  de la République, Abdelmadjid Tebboune. 

Le ministre a également mis en avant l’importance de sensibiliser les paysans quant à l’obligation de livrer toutes leurs récoltes aux coopératives CCLS relevant de l’OAIC. Outre les campagnes de prévention et de lutte contre les feux de forêts, des campagnes de sensibilisation dans le cadre de la campagne moisson-battage 2021/2022, seront lancées pour mettre en avant, entre autres, les mécanismes d’incitation offerts aux paysans qui livrent entièrement leurs récoltes aux CCLS, a précise le ministre. Pour ce faire, ajoute-t-il, il faudra mobiliser tous les moyens nécessaires à la préservation de la richesse forestière, mais également mettre en exécution le plan national de prévention et de lutte contre les incendies, en renforçant notamment le rôle du comité national de protection des forêts et en impliquant la société civile. Par ailleurs, les cadres ont été instruits de se préparer à la période de soudure concernant la pomme de terre, en facilitant la conclusion de contrats de partenariat et de conventions entre les agriculteurs, l’Union nationale des paysans algériens (UNPA) et la Chambre nationale de l’Agriculture. Cette démarche sera supervisée, a expliqué M. Henni, par le Groupe de valorisation des produits agricoles (GVAPRO) et l’entreprise FRIGOMEDIT (Entrepôts frigorifiques de la Méditerranée), et chapotée par le DSA de Ain Defla, lequel devra assurer le suivi de l’opération.

Le ministre a, par ailleurs, annoncé un nouveau système de vente des produits agricoles à travers la création de micro-entreprises reconnues par l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE) permettant aux agriculteurs de vendre leurs produits directement aux consommateurs, précisant que l’opération sera supervisée par le groupe industriel agro-logistique (AGROLOG) et le groupe GVAPRO. Pour encourager l’utilisation des énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire dans les périmètres agricoles du sud afin de réduire la demande d’électricité agricole, le ministre a fait état de la mise en place d’un point de contact et de communication au niveau du cabinet du ministère. Le secteur s’emploiera en outre à assurer la mécanisation en matière de cultures stratégiques par l’activation des textes juridiques liés à l’importation de matériel agricole d’occasion, a indiqué M. Henni. Le ministre a enfin donné des instructions afin que le secteur de la pêche soit impliqué dans les activités du secteur agricole, mettant notamment l’accent sur l’aquaculture intégrée à l’agriculture.

Salim Abdenour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.