L’Algérie va affréter six avions bombardiers d’eau cet été

L’Algérie compte affréter, pour cet été, six avions bombardiers d’eau afin de renforcer ses capacités de lutte contre les feux de forêts par voie aérienne, a indiqué hier à Alger, une responsable de la Direction générale des forêts (DGF).

Ces avions seront affrétés « pour les mois de juillet et août prochains », qui représentent la période la plus « dure » en termes d’incendies de forêts, a précisé la directrice de la protection de la flore et de la faune de la DGF, Ilhem Kabouya, lors du 1er séminaire algéro-canadien sur la lutte contre les feux de forêts par des moyens aériens, organisé par le Conseil de développement Canada-Algérie (CDCA). Sur les six appareils qui seront affrétés, quatre sont dotés d’une capacité de 3.000 litres, alors que les deux autres sont d’une capacité de 6.000 litres, a-t-elle détaillé. Présentant le dispositif de lutte contre les feux de forêts pour l’année en cours, le responsable de la DGF a annoncé, également, « l’acquisition de 80 nouveaux véhicules » pour le renforcement des colonnes mobiles, notamment dans les wilayas de l’Est « qui ont connu le plus d’incendies au cours des dernières années », explique Mme Kabouya. Cela en plus de renforcer les moyens mobiles déployés dans la région Nord-ouest du pays, comme Oran et Aïn Temouchent, en prévision de la tenue des Jeux méditerranéens (du 25 juin au 6 juillet 2022 à Oran). Selon Mme Kabouya, la DGF a bénéficié d’une enveloppe financière de 3,9 milliards de dinars, cette année, afin d’améliorer le dispositif de lutte contre les incendies.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *