Ligue 1 (31e journée) : Oran vibre au rythme du Classico

Entre deux équipes aux parcours diamétralement opposés, l’affiche MC Oran – CR Belouizdad reste indécise. 

Aujourd’hui à partir de 17h, c’est vers le stade Ahmed-Zabana d’Oran que les yeux seront braqués, aujourd’hui à partir de 17h. Cette enceinte de la ville d’El Bahia abritera le « Classico » du championnat algérien, entre le MC Oran et le CR Belouizdad , dansle cadre de la 31e journée. Cette affiche entre les deux plus vielles connaissances du championnat se présente dans des conditions un peu particulières, dans la mesure où les deux antagonistes luttent pour deux objectifs diamétralement opposés. Les Oranais cherchent à glaner les trois points de la victoire pour prendre une sérieuse option dans la course au maintien, alors qu’en face, les Belouizdadis, ayant pris une grande marge d’avance pour s’adjuger un troisième titre de champion d’Algérie, cherchent à confirmer. Empocher les trois points du match face au MCO fera que le Chabab aura assuré en grande partie l’atteinte de son objectif. Après la dernière victoire dans les ultimes minutes de la rencontre face à l’ES Sétif, sur un coup franc direct de Ammar Bourdim, tout indique que le titre n’allait pas échapper aux Belouizdadis. Mais cela n’est pas l’avis du coach, Marcos Paqueta, qui n’a cessé d’appeler ses joueurs à garder les pieds sur terre.  Pour le coach, et même si son équipe à marge d’avance, elle n’est encore pas championne. Pour cela, il lui faut une victoire aujourd’hui. Et ces derniers ont bien saisi le message, en témoigne la pleine concentration avec laquelle ils ont préparé cette sortie. Tout le monde se donne à fond et applique à la lettre les consignes du coach. Ce dernier, qui sait pertinemment que le plan psychologique joue un rôle important dans cette période, a tenté, par tous les moyens, de faire en sorte à ce que ses joueurs restent concentrés et ne prenne pas à légère l’adversaire du jour, d’autant plus qu’il revient en force, et jouera, de surcroît, chez lui et devant son public. Et comme lors des dernières sorties, le responsable technique du Chabab va devoir apporter des changements sur son Onze de départ, afin de permettre à certains éléments de se reposer, après la succession des rencontres, qui fait qu’ils souffrent de grosse fatigue. Mais ces changements ne devraient pas toucher de beaucoup de postes, au risque de chambouler l’équipe. Entre Oranais et Belouizdadis, le pronostic est interdit.

Abderrahim Mahious 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *