Palestine : Un adolescent palestinien tué par les forces d’occupation 

Un adolescent palestinien a été tué hier par les forces de l’occupation sioniste dans la région de Jénine, en Cisjordanie occupée, où des affrontements ont éclaté à la suite d’une agression sioniste, a affirmé le ministère palestinien de la Santé.

« Un garçon de 17 ans a été tué et un autre de 18 ans grièvement blessé par les balles de l’occupant lors de son agression » dans le secteur de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l’entité sioniste depuis 1967, a indiqué le ministère dans un communiqué. L’agence de presse officielle palestinienne a identifié l’adolescent tué comme Amjad Al-Fayed. La semaine dernière, un autre Palestinien a été tué lors d’une opération des forces israéliennes dans le camp de réfugiés de Jénine. C’est également dans ce camp que la journaliste palestinienne d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh a été tuée par balle le 11 mai alors qu’elle couvrait une agression sioniste.

Notons que 55 membres du Congrès américain ont signé une pétition demandant au Bureau fédéral d’enquête « FBI » américain d’enquêter sur les circonstances du martyre de la journaliste Shireen Abu Aqleh.Les signataires de la lettre ont exprimé leur profonde inquiétude quant aux circonstances du meurtre d’Abu Aqleh, soulignant la nécessité de protéger les journalistes du monde entier et exigeant que toute loi américaine protégeant la citoyenneté palestino-américaine soit violée.

Notons par ailleurs qu’un jeune palestinien a été blessé par balle d’un colon sioniste dans le quartier de Sheikh Jarrah, selon des sources locales palestiniennes.  Les mêmes sources ont révélé qu’ un colon a ouvert le feu sur des jeunes palestiniens, lors des actes de vandalisme des colons dans le quartier, blessant un citoyen.

En outre, des dizaines de Palestiniens ont été asphyxiés hier par des gaz lacrymogènes tirés par les forces de l’occupation sioniste à l’est de Beit Hanoun, au nord de la bande de Ghaza, selon des sources médicales. 

Les forces d’occupation ont tiré des bombes de gaz lacrymogène et ouvert le feu sur les territoires agricoles, à l’est de Ghaza et Khan Younes, et ont ciblé par des tirs les pêcheurs dans la mer de Rafah.  

Sur le plan politique, le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) a annoncé vendredi avoir réélu à son poste de secrétaire général Ahmed Saadat, lequel purge aujourd’hui une peine de 30 ans de réclusion dans une prison de l’entité sioniste. Il a ajouté dans un communiqué que la 8e conférence nationale du FPLP, qui a duré deux jours, avait par ailleurs réélu Jamel Mezher, originaire de Ghaza, au poste de secrétaire général adjoint. Agé de 69 ans, Ahmed Saadat, originaire d’Al-Bireh en Cisjordanie, est à la tête du FPLP depuis 2001. Il avait été arrêté en 2006 par les forces d’occupation et condamné à 30 ans de réclusion. Fondé en décembre 1967, le FPLP est la deuxième faction de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) après le mouvement Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas.

R.I. avec agences

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.