Le Digital African Summit se tiendra du 31 mai au 2 juin 2022 : Alger, Mecque du digital africain

Alger sera la Mecque du digital africain durant trois jours. Elle abrite dès demain un évènement très important. C’est le Digital African Summit qui se tiendra dans la capitale du 31 au 2 juin 2022 avec la participation de plus 1 200 décideurs et 100 entreprises exposantes représentant une vingtaine de pays. Dans un communiqué rendu public hier, l’organisateur, le Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN), explique que l’événement « s’appuie sur les 9 éditions consécutives de l’Algeria 2.0, un événement incontournable du secteur des TIC qui se réinvente avec de nouvelles ambitions continentales, pour faire d’Alger la capitale africaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat ». Il sera organisé, ajoute-t-on, en partenariat avec le Groupe Télécom Algérie (GTA) et parrainé par le ministère de la Poste et des Télécommunications, celui de la Numérisation et des Statistiques et le ministère délégué auprès du Premier ministère chargé de l’Économie de la connaissance et des Startups.

L’Algérie qui est en pleine transformation numérique via des mesures telles que la création de fonds d’investissement, des exonérations fiscales, un allégement des procédures administratives et des incitations au développement numérique, entend affirment les organisateurs, « marquer de son empreinte la transformation numérique de l’Afrique en apportant sa pierre à l’édifice ». Et c’est dans cette perspective justement que « le Digital African Summit ambitionne de renforcer les synergies, en réunissant à Alger, en l’espace de 3 jours, pas moins de 1 200 décideurs, 100 entreprises dont 22 startups, des petits comme des acteurs géants de la tech, des startups, des entreprises de capital risque, des délégations économiques et des personnalités politiques de plus de 20 pays d’Afrique et du monde entier ».

Aussi, le Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN) qui organise ce grand évènement africain a mis au point un programme à la mesure des attentes des participants. Riche de part ces communications et les intervenants qui les tiennent, le Digital African Summit sera en effet marqué par une bonne soixantaine de conférences, des workshops, une immersion intensive dans l’écosystème numérique africain, des rencontres B2B, des afterworks et des sessions de networking. Une véritable panoplie de programmes pour réaliser des échanges d’expériences et de connaissance dans ce domaine.

Enfin, notons que le GAAN affirme que « cet événement de grande envergure se déroulera dans un contexte marqué par un essor sans précédent de l’innovation digitale et l’entrepreneuriat en Afrique. En 2021, plus de 2 milliards de dollars ont été levés par 564 startups. Le montant a triplé tandis que le nombre de startups a augmenté de 42.1% par rapport à 2020. Le Nigeria, l’Egypte, l’Afrique du Sud et le Kenya se sont accaparés la part du lion ». 

Akli Amor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.