MC Alger   :  Le Mouloudia boit le calice jusqu’à la lie 

Samedi dernier, en recevant la JS Kabylie lors de la 32e journée du championnat, le Mouloudia d’Alger avait l’ambition  de l’emporter afin de ne pas céder des points et de conserver ses chances intactes de prendre l’une des quatre première places au classement général, synonyme de participation, la saison prochaine, à l’une des compétitions  africaines. 

Le staff technique des Verts et Rouges avait tout prévu dans ce sens, mais au final, rien n’a tourné comme souhaité. Les Mouloudéens se sont inclinés sur le score de (2-0), au stade Omar Hamadi de Bologhine. Un stade, faut-il le rappeler, désigné à la dernière pour abriter cette rencontre  au sommet, étant donné que celui du 5-Juillet a été fermé en raison de la programmation de la rencontre de l’Equipe nationale, samedi prochain, face à l’Ouganda, en éliminatoires de la CAN-2023. Deux buts inscrits par Guettal en première période et Nezla en toute fin de match ont scellé le sort des Mouloudéens, qui n’arrivaient plus à trouver de solutions pour remonter au score. Ainsi, le Mouloudia se retrouve, à la 6e position avec 49 points, et risque même de se faire dépasser dans ce classement par l’ES Sétif, qui a une série de matchs en retard. Le visage présenté par  les coéquipiers du gardien de but, Farid Chaâl, n’a pas été reluisant et les supporters ayant suivi les débats sur le petit écran étaient remontés au plus haut point. Ils affirment que leur équipe n’a pas fourni ce qu’il fallait et la suite n’est, toujours selon eux, que logique.   La déception n’a pas été seulement chez les supporters, puisque cela a été le cas aussi chez les dirigeants. Selon des sources, ces derniers auraient tenu une réunion d’urgence dans la soirée du samedi afin de mettre en place une feuille de route à appliquer dans l’immédiat. Cela dans l’optique, dans un premier  temps, de permettre à l’équipe de défendre ses chances lors des deux rencontres qui restent à jouer. D’abord en déplacement, dimanche prochain chez l’ASO Chlef, avant la réception, le 10 juin prochain, du MC Oran au stade du 5-Juillet. Par la suite, il sera question de procéder par une grande purge dans l’effectif, mais aussi au niveau du staff technique. Déjà que l’entraîneur adjoint, Réda Babouche, ne sera pas maintenu, et risque d’être suivi par l’entraîneur en chef, le Tunisien Khaled Benyahia, plus que jamais sur un siège éjectable.

Abderrahim Mahious  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.