Annaba : Des prévisions de production de 420. 000 quintaux de céréales

Pour la première fois depuis des années, la filière céréalière réalise des rendements exceptionnels de 35 quintaux  de blé par hectare et les services agricoles de la wilaya d’Annaba prévoient une production moyenne 420. 000 quintaux de céréales à l’issue de la saison de moisson-battage.

Le wali d’Annaba, Djamel Eddine Berrimi a supervisé, hier, le lancement officiel de la saison moisson- battage. Une saison qui promet des résultats exceptionnels prévoient les services de la Direction de l’agriculture de la wilaya d’Annaba. Selon la DSA  d’Annaba, la filière céréalière a enregistré cette année des rendements très élevés qui n’avaient pas été atteints depuis de nombreuses années, atteignant 35 quintaux à l’hectare. Bien que les conditions climatiques n’aient pas été favorables, en raison de la faible pluviométrie , les professionnels de la filière ont recouru au matériel d’irrigation pour irriguer les champs afin d’obtenir de grands rendements et réaliser ainsi ce saut qualitatif. Dans le même contexte, la Direction des services agricole d’Annaba  s’attend à ce que la production céréalière de cette année dépasse les 420 000 qx, puisque les quantités produites seront comptabilisées d’ici la fin de la campagne de moisson- battage à la mi-juillet prochain. De son côté, la   Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) d’Annaba a mobilisé six entrepôts de stockage d’une capacité de 830 mille quintaux répartis à travers les communes respectives  de Berrahal, Ain El-Berda et El-Hadjar dans la wilaya  d’Annaba et deux entrepôts à Chebaita Mokhtar et El Kous dans la wilaya de Tarf.  La Direction des services agricoles a mobilisé tous les moyens humains et logistiques pour assurer la réussite de la campagne moisson-battage et l’opération de réception de la récolte dans les meilleures conditions, tout en assurant les facilités nécessaires aux agriculteurs, tandis que le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a développé une application dans le but de suivre la production ,  recenser les producteurs de céréales et le niveau de rendement attendu à travers le territoire de la wilaya. À cet effet, la Direction des services agricoles a mobilisé ses agents à travers les différentes daïras, pour remplir sur des formulaires les données des producteurs de céréales et les données sur les récoltes et ce, afin  d’élaborer une carte de la production céréalière au niveau national. Quant aux actions prises au niveau local, il s’agit de la formation de mini-comités dans les différentes communes de la wilaya  pour  le suivi de la campagne de moisson –battage, en vu d’atténuer les contraintes que pourraient rencontrer les agriculteurs, pendant la campagne de récolte ou lors du dépôt de leurs produits dans les entrepôts de la CCLS d’El Hadjar. Signalons que la DSA d’Annaba compte plus de 16.700 hectares plantés en blé dur,  tendre, orge et avoine, dont plus de 12.000 hectares sont plantés en blé dur. Dans un autre contexte, il est à noter qu’au  cours des derniers mois, les agriculteurs se sont plaints des prix élevés des intrants agricoles. Situation aussitôt prise en charge par l’État qui a encouragé les agriculteurs en augmentant le prix d’achat des céréales, en fixant  le prix du blé dur à 6 000 DA , à 4.500 DA pour le blé tendre et  à 3.500 DA pour l’orge. 

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.