Khenchela : Le Secrétaire général de la wilaya relevé de ses fonctions

Le retard dans la mise en œuvre du programme de développement complémentaire de la wilaya de Khenchela est source d’insatisfaction pour les pouvoirs qui ont décidé se sévir. Ainsi après le limogeage du wali de Khenchela, au mois de mai dernier et son remplacement par Youcef Mahiout au mois de mai dernier, le ministère de l’intérieur a opéré une purge au sein de l’exécutif local, à commencer par le limogeage du Secrétaire général de la wilaya de Khenchela. 

Mardi soir, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a mis fin aux fonctions du Secrétaire général de la wilaya de Khenchela, Hadj Farisi, nous confie une source interne de l’exécutif local.  L’actuel inspecteur général de la wilaya de Sétif a été nommé par le ministère de tutelle, pour occuper le poste de secrétaire général de la wilaya de Khenchela. Le successeur du désormais SG, prendra ses fonctions dans les prochains jours, nous dit-on. La décision du ministère de l’Intérieur s’est appuyée sur des rapports officiels faisant état du retard dans le lancement de plusieurs projets de développement et de l’incapacité de trouver des solutions rapides aux entraves, notamment dans le domaine de compétence du désormais ex-Secrétaire général de la wilaya, a précisé la même source. Celle-ci a indiqué que la décision du ministre de l’Intérieur a été prise, après s’être concerté avec le nouveau wali et qui avait demandé au ministère de procéder à un changement au niveau du Secrétariat général et d’un grand nombre de postes de responsabilité au sein de l’exécutif local.  La même source a fait savoir que la wilaya de Khenchela a connu  durant le mois courant un vaste mouvement dans plusieurs postes clés. Des changements opérés sur ordre du Président de la République qui suit, nous précise-t-on, personnellement la mise en œuvre des projets programmés pour  la wilaya, dans le cadre du programme complémentaire de développement validé par le Gouvernement au mois de décembre dernier au profit de la wilaya de Khenchela.

Notons que le programme de développement complémentaire avait été examiné et validé lors d’une réunion exceptionnelle du Gouvernement à Khenchela.  Doté d’une enveloppe de plus de 113 milliards de dinars ce programme complémentaire vise à désenclaver cette wilaya et réunir les conditions idoines permettant notamment de développer l’activité agricole. Il devra également permettre de désenclaver la wilaya en la reliant aux wilayas limitrophes, à travers la double voie N32 et une ligne ferroviaire Khenchela-Ain Beïda, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, en prévision du lancement de zones d’activités industrielles.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.