CAF Awards 2022 : Mahrez écarté 

Ce dernier choix de la CAF fait polémique. Plusieurs internautes ont fustigé le choix de Edouard Mendy, mettant en avant la saison de Riyad Mahrez avec Manchester City. 

Les trois finalistes pour le titre du meilleur joueur africain 2022 sont connus. Il s’agit d’Edouard Mendy, Sadio Mané et Mohamed Salah. La domination de la Premier League est bien présente mais Riyad Mahrez manque à l’appel. Mais visiblement, ce dernier choix de la CAF fait polémique. En effet, sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont fustigé le choix de Edouard Mendy, mettant en avant la saison de Riyad Mahrez avec Manchester City, champion d’Angleterre et demi-finaliste en Ligue des champions. L’Algérien, en raison de la mauvaise CAN-2021 des Fennecs, se retrouve hors course pour la récompense individuelle.  Malgré une saison 2021-2022 pleine (24 buts et 9 passes décisives en 47 apparitions) sur le plan individuel avec Manchester City et le statut du joueur le plus prolifique, Mahrez n’est pas en lice pour être le Meilleur joueur en Afrique en 2022. Le trio final est composé de prétendants ayant brillé lors de la dernière CAN tenue au Cameroun.  En effet, Edouard Mendy (Chelsea) et Sadio Mané (Liverpool) ont été sacrés avec le Sénégal alors que Mohamed Salah (Liverpool), co-meilleur buteur (23 pions) et passeur (13 offrandes) de la Premier League,  a atteint la finale avec l’Egypte.  Pour sa part, Mahrez a remporté le championnat d’Angleterre et réalisé son année sportive la plus aboutie avec les Citizens. Le capitaine de l’équipe nationale a seulement échoué à briller lors du tournoi continental. Avec El-Khadra, il a été sorti dès le premier tour. Un vrai camouflet qui a déteint sur ses chances de venir se mêler à la lutte finale.  In fine, notons que le vainqueur sera connu aujourd’hui lors d’une cérémonie prévue au Complexe Mohammed VI de Salé, à Rabat (Maroc) à partir de 20h algérienne. C’est Sadio Mané qui est tenant du titre. Et le nouveau sociétaire du Bayern Munich paraît bien lancer pour aligner une seconde victoire. 

R. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.