« Ould el far haffar »

 

Un ex ministre et son fils viennent d’être condamnés à la prison ferme. 

Du coup ça sera deux paniers à prévoir ! 

Et à ce rythme, il va falloir revoir le mode de nomination des ministres. On serait obligé de nommer des célibataires aux postes de ministre et éviter de faire appel à ceux qui ont femme et enfants ou à défaut exiger des postulants à ce poste de tenir leur fils bien en laisse, de les renier, dans la deuxième option ou sinon… les enterrer vivants !

Parce que là « kettartou ». Une fois c’est Boutef qui à défaut d’un garnement nous fourgue son Saïd de frère, un autre c’est Sellal et son fils, tantôt c’est Ould Abbes & Fils dont ce cher El Wafi, un autre c’est Hamel And Co, un coup c’est l’ex-ministre chargé des relations avec le Parlement. Ya J’maa, c’est un peu trop, non !  

Arrêtez donc de réfléchir comme ce «far » qui pense que son petit doit être un « haffar » comme son père. Cessez de mêler votre progéniture dans vos affaires scabreuses.  Apprenez-leur à ne pas être comme vous et coupez-leur cette main trop baladeuse, vous verrez, vous en ferez des hommes dignes de ce pays et ils vous apporteront le panier quand vous serez derrière les barreaux. Ne mettez donc pas tous vos œufs dans le même panier, ne faites pas comme la poule, faites comme l’écureuil ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.